Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Accident de café. [Pixie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hannah Fergusson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 60
Age : 26
I heart : La vie.
Humeur : Always Happy !
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Accident de café. [Pixie]   Dim 10 Fév - 20:42

Après s'être remise de ses émotions de la visite des labos, Hannah tomba sur le Starbucks et bénit dieu de lui avoir montrer le chemin du réconfort. Evidement, il y avait une queue monstre : Le Starbucks était un repère pour tout les étudiants de Yale, la seule chose qu'il maîtrisait en ce début d'année ... Et où il se retrouvait donc pour discuter (déjà) des potins, des news, du prof qu'ils avaient rencontré ce matin, ou de la coiffure de l'infirmière ... Bref, c'était une sorte de QG en ces premiers jours, et Hannah se surpris elle même de ne pas y avoir mis le pied avant. Elle voyait toutes ses filles parfaitement habillées, tous ses escarpins qui envahissaient aussi son armoire à elle. La seule grande différence c'est que sa vie ne trounait pas autour de ca et elle s'en était toujours félicité. Mais si elle était ammené a changer ici ? Si elle devenait comme toutes ses filles sans s'en rendre compte ? Qu'arriveras-t-il alors ? De belles amitiés se perdraient, les nouvelles seraient superficielles et intéréssées. Il faudrait qu'elle soit sur ses gardes, mais pas trop, elle ne voulait pas non plus passer pour un cas social ... Loin de là. Hannah aimait faire la fête, rire et déconner. Fumer, boire comme toutes les personnes de son âge et de sa classe sociale. Bon, il était vrai qu'elle avaient relativement peu d'amis par rapport aux autres, mais ca ne l'empechait pas de connaitre les plaisirs de la vie, comme tout individu normal.

Le temps d'attente commenca a être un peu longuet, Hannah était hyperactive et de ce fait, très impatiente, elle detestait qu'on la fasse attendre. Ce n'était pas un caprice de princesse, mais si on la servait plus vite, elle pourrait aller se promener. En effet, ce jour là, le soleil était au beau fixe, le thermomètre affichait 27°. Forcément, les jambes élancées et bronzées surgissait a chaque coins de l'université.. Peu a peu, la queue avancait et Hannah sentait qu'elle avait besoin de gesticuler. Elle tapait du pied, regardait sa montre toute les cinq minutes, et quand elle ne regardait pas sa montre, elle épiait les serveurs qui prenaient leur temps : Quel cookie ? Celui avec quelle pépite ? Lui ? Plutot celui la ? Hannah était partagée entre l'envie de sortir, enfiler une paire de basket et un short et courrir jusqu'a ce que la fatigue l'arrête, ou alors de passer devant tout le monde, prendre sa commande, puis sortir, enfiler une paire de basket et un short et courrir jusqu'a ce que la fatigue l'arrête.

Finalement, elle se raisonna vite, se disant que ce n'était pas la peine de s'afficher dès les premiers jours. Se faire voir comme la fille à peine reveillée pour la rentrée, arrivant en retard à la présentation ca le faisait déja très moyennement ... Alors autant ne pas aggraver son cas. Elle se retourna, la queue avait grandi derrière elle. Bientot, les gens attendrait dehors ... Vivement, elle se remit en place, et, pile à cet instant, quelqu'un arriva et rentra de plein fouet dans Hannah, lui renversant son café brulant en prime. Son chemisier blanc était ruiné. Ne relevant pas la tête pour voir de qui il s'agissait, Hannah constata simplement les dégats, sans énervement :


- Ah, et bien il était peu être temps que je ne le porte plus ... Son jour était arrivé ! elle eu un petit rire qui laissait paraître qu'elle n'en voulait pas le moins du monde à cette personne, et que de toute facon, des vêtements elle en avait plein son armoire. Elle n'avait donc pas de quoi faire un scandale pour cet accident. Car oui, il s'agissait la d'un accident. N'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlle-anas.skyblog.com
Pixie Carter
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 26
I heart : Vice in all its forms and interpretations.
Humeur : Insanely Excessive.
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Accident de café. [Pixie]   Ven 15 Fév - 2:08

[Désolée du retard... Embarassed ]

Aujourd'hui était la visite officielle du campus de Yale pour les premières années en Art/Drama/Music. Tout le monde serait présent, portant tous ces petites étiquettes collantes sur leur horrible chandail de lainage, où leur nom serait écrit en grosses lettres maladroites, d'un crayon permanent noir, qui par malchance, avait réussit à ne pas tâcher le dit-horrible lainage. Certains s'afficheront dans les nouvelles esquisses de robes ou de jupes des nouveaux designers en vogue, profitez-en, ils ne le seront que deux ou trois jours, tandis que d'autres s'afficheront avec leur copine officielle, tout en regardant attentivement les autres filles pour commencer leur liste de ''À faire'', mais tous s'afficheront avec un sourire niais. Les lèvres retroussées sur leurs nouvelles dents, arrangées par le docteur machin-truc, au nom allemand impronnonçable - d'ailleurs, vous ne pouvez plus parlez depuis vos nouvelles incisives en porcelaine - saluant tous et chacun, sans exceptions. Et tout en les rabaissant déjà dans leur tête, tous et chacun, sans exceptions. Cette petite rencontre était la journée pour décider de son entourage pour la prochaine année à venir. On réserve la grande asperge blonde en manteau Burberry, et le jeune homme canon, mais gai, pour nous accompagner en virées de shopping, pour remplacer la petite brune aux grands yeux verts lorsqu'elle sera occupée à autre chose que d'être notre meilleure amie, c'est-à-dire, paraître moins bien que nous pour nous réserver ces trois quatres sportifs qui se sont retrouvés en Art/Music/Drama par erreur. Ou alors, convaincus que de savoir jouer ''Au Clair de la Lune'', c'était être un grand musicien.

Plus ou moins enthousiasmée à l'idée de découvrir pendant quatre longues heures le décor de la prison où elle se trouvait pour la prochaine année, au bas mot, Pixie y était surtout allée pour rencontrer des gens. Trouver ces deux ou trois perles rares qui sortiront du lot et qui sauront faire partit de son cercle d'amis. La jeune femme n'avait pas de dures critères en amitié, en fait, elle était capable de s'amuser avec n'importe qui, mais à la longue, il lui fallait des gens aussi déjantés qu'elle, pour survivre au rythme de vie survoltée auquel elle s'exposait avec un sourire. Elle aimait vivre à cent mille à l'heure et faire des tas d'expériences, en tout genre. Levée une petite trentaine de minutes avant l'heure de rendez-vous convenue, elle avait fait une rapide toilette, avant d'enfiler une petite robe quatre tons de chez Ungaro, qu'elle enfila par-dessus une petite chemise courte. Glissant quelques effets dans un sac à main en cuir brun, déniché dans une friperie, elle ne passa qu'un rapide coup de brosse dans ses cheveux, et enfilant ses ballerines bleu marin, elle gamabada joyeusement jusqu'au lieu convenu pour la recontre des premières années.

La rencontre se finit finalement, laissant une Pixie légerment deçue par les élèves. Elle pensait qu'en Art/Music/Drama, elle tomberait sur des artistes tourmentés, des âmes perdues ou des aspirants-peintres égocentrique. Il y avait deux ou trois cas intéressants, mais les autres étaient pour la plupart des fanatiques de Mozart qui espèraient pouvoir un jour composée une sonate, qui serait reprise quelques années plus tard pour un opéra. Pendant quatre looooongues heures, elle avait traîné de la patte derrière un groupe d'une cinquantaine de personnes, découvrant le campus avec un certain sourire. Les bâtiments étaient magnifiques, et la jeune femme planait déjà d'utiliser la bibliothèque comme lieu pour une petite fête. Une fois toute la paperasse remplie, et la petite étiquette, sur laquelle Pixie s'était inscrite comme Eixio, roulée en boule dans le fond du sac, la jeune femme prit le chemin du centre-ville, profitant de la température extérieure pour marcher jusqu'au Starbucks bondé. Elle reçut son White Peppermint Chocolate Moccha, avec crème fouettée, s'il-vous-plait, une quizaine de minutes plus tard, et prit aussi un latte simple.

C'est alors qu'elle remarqua dans le file une jeune demoiselle, vêtue d'un horrible chemisier blanc. Pixie n'est pas superficielle, je vous en prie, pas de jugement hâtif. Mais elle est incapable, incapable, INCAPABLE de supporter une chemise blanche. Vêtement fade, sans coupe particulière, sans couleur particulière, attachée bien sagement, bref, elle en détournait les yeux. La question restait comment avertir la jeune femme de se défaire de ce chemisier le plus vite possible, sans avoir l'air trop superficielle ou méchante? Alors qu'elle y songeait, quelqu'un la bouscula un peu, et son latte tangua légerment. Avec un sourire, sans songer un peu plus aux conséquences, elle exagéra son mouvement de bras, et envoya son latte sur le malheureux chemisier blanc.

- En effet! Excuse-moi, il était horrible...

Son franc sourire n'avait rien de méchant, et son ton n'était pas hautain. Elle avait simplement rendu son devoir en sauvant la jeune femme de l'horrible chemisier blanc.

[N'importe quoi Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Fergusson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 60
Age : 26
I heart : La vie.
Humeur : Always Happy !
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Accident de café. [Pixie]   Mer 20 Fév - 18:02

Le café brulait le ventre plat d'Hannah, mais elle souria, devant la franchise un peu clichée des paroles de la jeune femme. En relevant les yeux, elle ne s'attendait pas du tout à croiser ce type de spécimen à Yale : le genre dévergondé, camé à n'importe quelle heure de la journée .. Un peu déconcertée, les formules de politesse lui échappèrent pendant quelques secondes, durant lesquelles elle observa son interlocutrice avec attention. Très mince, la peau blanche style je-ne-sors-jamais-je-préfère-la-nuit-pour-m'éxiber, elle était brune et maquillée à l'arrache, comme si elle voulait montrer à tout le monde qu'elle n'avait plus que ca à faire. Hannah ne se préoccupait en général pas de l'apparence des gens, mais cela venait surement du fait qu'elle avait toujours fréquenter les même personnes, bien rangées et jamais assez déglinguées. En son fort intérieur, Hannah savait qu'elle pourrait faire des trucs aussi fous que ce que font les gens dans le genre de cette fille en face d'elle, mais qu'a cause de "l'éthique", des "bonnes manières" et de son "éducation", elle n'oserait jamais franchir le pas.

Pourtant Hannah était une personne qui avait besoin que les choses bougent, elle détestait l'ennui, qui était son pire ennemi. Elle souria interieurement en entendant "Excuse moi il était horrible" car premièrement, elle se foutait épurdement de la laideur de ce chemisier et deuxièmement, c'était un signe qui ne trompait pas : connaître cette camée devaît être excitant, drôle, et délirant.

Elle prit donc une serviette en papier qui se trouvait à la portée de sa main, pour essayer d'essuyer quelque peu la tâche qui s'étendait sur toute la surface du vêtement. Elle avait prévu d'aller faire les courses, alors tant pis, elle en trouverait un autre. La remarque de la jolie brunette ne la marqua pas, elle se contentit juste de dire avec un pointe d'humour :


- Tu emploies donc les grands moyens ! Enfin à la base ca part d'une bonne intention n'est ce pas ?

Avec son air rieur et pétillant, elle ajouta en plaisantant :

- Je crois que je vais t'en vouloir toute ma vie ... Il appartenait à ma grand mère ce truc, tu sais c'est un peu genre un objet de famille, le truc qu'on trimballe de générations en générations sans savoir pourquoi on le garde !

Elle riait mais sa famille n'était pas du tout le genre à conserver les vieilleries du grand oncle, mais alors pas du tout. L'esprit familial n'existait pas dans la vie d'Hannah, ses parents n'étaient jamais la et lui approvisionnaient sa carte bleue comme s'ils étaient redevables d'on-ne-sait-quoi. Sûrement d'avoir mis Hannah au monde : la jeune femme était incapable de vous dire le plat préféré de son père ou le parfum de sa mère. Il était dur pour elle de leur faire des cadeaux : elle offrait à sa mère la dernière crème de luxe et tout l'assortimment qu'elle avait déja, ou un nouvel ensemble d'une grande marque de la couleur qu'elle detestait. Elle se trompait toujours de taille pour son père, l'imaginant plus gros qu'il ne l'était, ou bien lui offrait une montre dernier cri alors que Monsieur ne jurait que par sa Cartier vieille comme le monde.
Ils ne pouvaient cepandant pas se plaindre : il pensait toujours qu'Hannah rentrait dans du 12 ans ou qu'elle était fan des Spice Girl. Bref, tout ca pour dire que le grand oncle, Hannah ne le connaissait même pas.

Réalisant soudain qu'elle ne s'était pas présentée, trop déstabilisée par cette personne différente de toutes les autres qu'elle avait vu ici, Hannah se hâta de réparer sa faute :


- Au fait, je m'apelle Hannah. Hannah Fergusson, je suis en première année en droit à Yale. Elle avait prit un air solannel, ca ne lui ressemblait pas : Hannah avait tendance à être insouciante (voire même un peu trop). Maintenant que ta tasse est vide car son contenu est sur mon chemisier, que comptes tu faire? La queue pendant trois heures encore? Peut être as tu une autre technnique ?
Il était évident que les deux dernières phrases d'Hannah était une simple provocation envers cette jeune femme : Comment réagirait-elle ? Miss Fergusson allait-elle enfin s'amuser depuis qu'elle était arrivé ici ? La suite au prochaine épisode ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlle-anas.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accident de café. [Pixie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accident de café. [Pixie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voiture de Djakout-Mizik impliqué dans un autre accident de la circulation
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Accident maritime : l’Etat Haïtien doit être responsabilisé
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ? Le café, ça tache ? | Alix & Ewen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: New Haven : It all happens here. :: Evening time :: Starbucks Coffee-
Sauter vers: