Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to the age of (un)innocence (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Howard
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Welcome to the age of (un)innocence (Libre)   Lun 18 Fév - 0:50

Se réinventer. Voilà ce que William avait pensé faire à Yale. Ranger sa réputation de loser au placard et avoir l'air sûr de lui, genre quaterback de l'école qui débarque à la fac prêt à dominer le monde. Comme Sauron et son anneau. Dark Vador et son sabre laser. Tony Montana et son flingue. Ganon et sa triforce. Euh ouais, en fait, William avait toujours préféré les gentils. Aragorn, Luke & Link. Bref, vous avez compris le topo. Le garçon avait traversé le pays, sa ville natale était fort fort lointaine - toute ressemblance avec Shrek est purement fortuite - et c'était l'occasion rêvée d'oublier ses misérables années de primaire, de collège et de lycée passées à être totalement transparent sauf lorsqu'il s'agissait d'être bousculé devant une pompom girl ricanante. Le pied. William avait pourtant tout plaire, il était plutôt mignon, gentil, et amusant. Même sa maladresse et ses gaffes légendaires pouvaient être touchantes. Simplement, il ne se rendait nullement compte de son potentiel et le tuait dans l'oeuf en bafouillant et en restant enfermé chez lui à rêvasser, jouer à des jeux vidéos débiles, étudier, étudier encore, dessiner. Une vraie vie de nerd. Il avait le potentiel Cohen, en somme. Mais le Seth d'avant l'épisode Ryan, celui qui n'avait aucun ami, en somme. Enfin, William avait Cassie et elle valait toute la planète à ses yeux. Lui et son acolyte blonde étaient inséparables et pour cause, ils étaient quasi identitque, même si Cass' essayait toujours d'être populaire, ce dont lui se fichait éperdumment. Mais mine de rien, le garçon adorait la manière dont Cassie était accro à la popularité, même si il était toujours peiné des claques monumentales qu'elle se prenait avec les garces de sa classe. Tout ça était un temps révolu. Ils avaient genre fait le pacte solannel de changer, ou du moins de tenter de se sociabiliser un peu. Après tout, les étudiants étaient censés être moins débiles que les lycées bourrés de testostérone, non ? Mouais. William n'avait pas encore eu l'occasion de vérifier cette théorie puisqu'il n'avait pas franchement trouvé un prétexte pour entamer la discussion sans passer pour le crétin fini qu'il n'était pas. La seule personne qui l'avait remarqué était sa voisine d'amphi, une jeune femme sublime aux attributs mammaires franchement imposants qui à eux seuls avaient le don de faire monter le rose aux joues de Will, qui se gardait donc bien de la regarder. Jusqu'à ce qu'elle lui demande si elle pouvait emprunter sa gomme. Euh, comment lui répondre sans loucher sur sa poitrine ou rougir comme un imbécile ? Impossible. Il ne répondit donc pas, passant pour un de ces ados arrogants et prétencieux. C'était la blague de l'année. Après une dure journée de labeur, William se dirigea de sa démarche nonchalante là où ses pieds le portaient, la tête dans un comics qu'il venait d'acquérir. Un collector, paraît-il. Et c'est la devanture du C&C qui lui fit lever la tête de sa BD tant tout - je dis bien tout - avait l'air super appétissant. C'est sourire aux lèvres que le garçon pénétra dans la minuscule boutique et s'acheta d'un air rêveur une brochette de bonbons accompagné d'un sirop de menthe. S'installant à la seule table libre - sous un poster à l'effigie d'Ariel, la princesse aux cheveux rouges - William rangea sa BD et porta son regard sur la déco, tandis que des hauts parleurs invisibles diffusaient une musique de conte de fées, qu'il reconnut comme une de Danny Elfmann, l'intro de Edward aux mains d'argent. C'était... intéressant comme ambiance. Et puis au moins, ici, William était sûr de ne pas croiser le genre de mec qu'il détestait, ceux qui passaient leur vie à rouler des mécaniques devant des bombes bien roulées et toute aussi idiotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Evans
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 25
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Welcome to the age of (un)innocence (Libre)   Mer 27 Fév - 19:25

Pour Rain, Yale était définitivement un bordel camouflé. A chaque fois que la brunette tournait dans un couloir elle voyait un couple se peloter et rire bêtement ou encore elle les voyait s’embrasser sauvagement devant tout le monde. Pour certains c’était normal, pour elle aussi d’une certaine façon étant donné qu’elle avait quand même grandit à Miami, mais étant encore une petite fille pure et sans défense, ça l’énervait limite ! En fait si, ça l’énervait. Ça l’insupporté d’avoir à partager des baisers, des séance de pelotage intensifs et ceux, de partout ou elle allait. La seule personne qui pour l’instant ne l’avait pas « choqué » c’était le concierge. Hallelujah
! La brunette se demandait bien quand tout ce cauchemar serait finit ? Quand elle pourrait rentrer dans son appartement - qu’elle partageait soit dit en passant avec sa pire ennemie- pour aller s’enfermer dans sa chambre et regarder la petite sirène 2. Car oui, Ariel aux cheveux rouge n’est pas une princesse, mais une sirène (a). Les heures de cours de l’après-midi passèrent lentement, très lentement et Rain ne cessait de fixer l’horloge qui semblait se jouer d’elle. Elle se risqua à demander à un professeur si elle n’avait pas un problème (L’horloge) et celui-ci lui répondit très gentiment que si elle s’ennuyait, elle n’avait qu’à sortir. Des gloussements de-catins-pas-très-intelligentes se firent aussitôt entendre et Rain croisa ses bras et s’avachis sur sa chaise. Qu’il en soit ainsi, elle allait lui faire payer a se prof, genre en apportant des preuves qu’il couché avec une élève par exemple. Oui, Rain n’avait toujours pas tiré un trait sur ses rêves d’enquêtes, de détective privé à la Veronica Mars. Heureusement, le cours se termina enfin et la feuille de Rain étaient resté blanche, oui, elle étaient encore une enfants pure -et râleuse- et elle avait boudé tout le cours (a). Après avoir rangé des affaires en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, Rain se précipita à l’extérieur comme si elle manquai d’air et qu’il s’agissait d’une question de vie ou de mort, elle n’hésita d’ailleurs pas à bousculer toutes les personnes qui se trouvaient sur son passage ! Direction C&C. C’était son seul remède le chocolat et d’ailleurs avec toujours dit que le sondage sur les personnes aimant ou non le chocolat était faux ! Neuf personnes sur dix aimaient le chocolat, meuh bien sur !! Une mentait forcement. Enfin, je m’égare, la brunette décida d’aller y faire un tour comme elle le faisait souvent les jours difficiles. Elle commanda un Macaron au chocolat et un milkshake…Au chocolat vous l’aurez deviné. Elle adorait cet endroit dans lequel elle se sentait comme chez elle dans sa chambre à Miami. Les murs étaient rose..Wouaw…Enfin, tout était magnifique et les quelques affiche qui étaient accroché soigneusement aussi ! Rain regarde autours d’elle et l’endroit était carrément bondé. La dernière table venait d’être prise d’assaut. Rain regarda un instant le jeune homme, il n’avait l’air en rien d’un garçon qui ne pensait pas avec sa tête mais autre chose si vous voyez ce que je veux dire. Non, il avait même plutôt l’air gentil. Il n’y avait personne avec lui et Rain se décida enfin a se dirigé vers lui sa commande dans les mains. Elle posa directement tout sur la table et déclarant en se laissant gracieusement tomber sur le joli fauteuil rose te blanc.


" J’espère que ça ne te dérange pas, je ne peux vraiment pas faire autrement. Toutes les places sont prises. Bon c’est vrai que j’aurai put sortir mais j’adore cette endroit alors bon, j’espère vraiment que ma présence te dérangeras pas, d’ailleurs je peux me faire tout petite et si tu ne veux même pas que je t’adresse la paroles, il suffit de me faire un signe et hop, je me ferait aussi muette qu’une truite. Une truite ? C’est bien comme ça qu’on dit hein ? Enfin bref, moi c’est Rain ! "

Bavarde vous avez dit ??

[C'est vraiment pas terrible desolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Welcome to the age of (un)innocence (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: New Haven : It all happens here. :: Evening time :: C & C Palace-
Sauter vers: