Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Serena Van Der Woodsen | Shining Perfection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serena Van Der Woodsen
Spicy Blondie | Sweet Perfection
avatar

Féminin Nombre de messages : 1037
Age : 29
I heart : New-York, dancing, acting, modeling, laughing, living and almost everyone.
Humeur : Shining, as usual
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Serena Van Der Woodsen | Shining Perfection   Lun 7 Jan - 17:37

, I. Formalités


  • Nom : Van Der Woodsen
  • Prénom : Serena Caroline
  • Date et Lieu de Naissance : 14 Juillet 1989, New-York
  • Age : 18 ans
  • Lieu d'habitation : Un hôtel particulier de 14 chambres - oui Maman voit toujours très grand - au 994, Fifth Avenue
  • Profession des parents : William van der Woodsen, mon père, possède une grosse entreprise spécialisée dans les bateaux et tout ça, je n'en sais pas vraiment plus, à part que ça rapporte et qu'elle a été crée dans les années 1700 par mon arrière-arrière-arrière et j'en passe grand-père. Quant à ma mère, Lilian, elle est une grande organisatrice de galas de charités et autres soirées caricatives. Je suppose qu'être mondaine ne constitue pas un métier en soi, mais tâchez de le lui faire comprendre, c'est mission impossible.


II. Questionnaire de Proust


  • Ma vertu préférée : Je dirais l'honnêteté. C'est très important pour moi d'être franche, même si comme tout le monde, j'ai parfois du mal, de peur de blesser les autres. Cependant, je pense avoir pris conscience de mes erreurs.
  • Le principal trait de mon caractère : L'inconstance. Et l'indécision. Je n'ai pas mon pareil pour m'ennuyer, me lasser rapidement et ne jamais savoir ce que je veux réellement. Ou pas.
  • La qualité que je préfère chez les hommes : L'humour. J'aime qu'on me fasse rire, c'est primordial. Je ne suis pas très fan des relations passionnelles, fusionnelles, moi ce que je veux, c'est m'amuser.
  • La qualité que je préfère chez les femmes : La détermination. Sûrement parce que je change d'avis à chaque seconde, contrairement à ma meilleure amie. J'avoue l'admirer énormément de ce côté là.
  • Mon principal défaut : L'inconstance, si il est très facile d'attirer mon attention, il est peu aisé de la retenir.
  • Ma principale qualité : La désinvolture. Peu de choses m'atteignent réellement, tout à tendance à couler sur moi sans m'atteindre. Comme mes parents je suis une personne assez cool, je pense, et plutôt facile à vivre. J'ai l'impression d'être une bonne amie grâce à ça, d'ailleurs.
  • Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : Qu'ils n'écoutent pas tout ce que l'on peut dire sur moi, et je sais que ce n'est pas aisé, puisque c'est sans cesse. Je suis contente de m'éloigner un peu de tout ce remue-ménage d'ailleurs, parce que même si ça ne me dérange pas plus que ça personnellement, le fait que les gens y prêtent attention a tendance à me lasser.
  • Mon occupation préférée : M'amuser, danser à en perdre la raison sans me soucier du regard des autres, chanter à tue-tête si j'en ai envie, courir sous la pluie, rire, passer du bon temps avec mes amis, être amoureuse d'un garçon craquant et tenter des tas d'expériences qui ne se reproduiront peut être pas deux fois comme poser pour des photos, avoir mon propre parfum, tourner dans un film... Tout ça ,c'est incroyable !
  • Mon rêve de bonheur : Peut-être trouver l'amour, le vrai, et ne pas m'en lasser. Je pense que j'ai un réel problème de ce côté-là, je m'attache très vite, mais me lasse aussi rapidement. Peut être parce que le seul garçon qui me correspond réellement n'est pas pour moi ?
  • Quel serait mon plus grand malheur ? De perdre mes amis, vraiment. Ce sont des gens à qui je tiens depuis toujours et même si tout n'est pas toujours rose, je sais que malgré les disputes et les coups durs, on sera toujours là les uns pour les autres. Même si je ne suis pas stressée, ça a tout de même un côté rassurant.
  • A part moi -même qui voudrais-je être ? Je ne crois pas vouloir être quelqu'un d'autre. J'aime beaucoup ma vie, et j'avoue être assez fière de la fille que je suis devenue, je ne me suis jamais pris la tête et ne suis pas devenue méprisante comme la plupart des filles de Constance, je suppose que c'est une jolie victoire. Plus sérieusement, si je dois répondre à cette question, je dirais ma meilleure amie. C'est une fille formidable, et je l'admire beaucoup, même si elle n'aura pas tendance à me croire si jamais je venais à le lui dire un jour.
  • Où aimerais-je vivre ? New-York, je ne me vois pas vivre ailleurs, et pourtant j'adorerais faire le tour du monde, simplement vêtue d'un affreux short kaki de baroudeuse et d'un sac à dos. Je suis sûre que ça doit être génial.
  • La couleur que je préfère : L'or. Un joli jaune vif et brillant. C'est une couleur gaie, je trouve qu'elle me représente bien.
  • La fleur que j'aime : Je ne suis pas branchée fleur. D'ailleurs si j'en étais une je crois que j'aurais des énormes épines vénimeuses histoire que l'on ne m'approche pas pour ne pas me laisser fâner dans un vase, c'est un endroit bien trop restreint pour être amusant.
  • L'oiseau que je préfère : Un minuscule moineau tout vacillant, apprenant juste à voler. Je trouve ça tout bonnement adorable comme petite bestiole, j'adore les observer à Central Park.
  • Mes auteurs favoris en prose : J'aime beaucoup lire, et je suis sûre que la plupart de mes amis seraient étonné de le savoir. Simplement, je n'ai pas vraiment d'auteurs favoris, je suis une fille très ouverte et je ne juge pas sans connaître, voilà pourquoi je lis facilement de tout - même si je dois avouer que certains des auteurs favoris de Dan sont carrément glauques.
  • Mes poètes préférés : Humphrey. Sérieusement, il est super doué, même si je trouve énormément de charme à des Rimbaud et autres Baudelaire. Peut être parce que contrairement à eux, je ne connais rien au spleen.
  • Mes héros dans la fiction : Edward aux mains d'argent. On pourrait retranscrire cette histoire à l'Upper East Side, sérieusement. J'ai toujours eu un faible pour les marginaux, je l'avoue.
  • Mes héroïnes favorites dans la fiction : Belle, de la Belle et la Bête. Pour la même raison je crois. Une fille aventureuse qui fait fi des convenances pour vivre sa vie comme elle l'entend. J'adore. Et j'adhère.
  • Mes compositeurs (chanteurs/euses, groupes...) préférés : J'écoute de tout, vraiment. J'avoue être plutôt branchée rock, par contre - je suppose qu'une idylle avec une rock star aide - mais je ne crache pas non plus sur les BO de films, la musique classique ou des Cat Stevens par exemple, loin de là.
  • Mes peintres préférés : Andy Warhol, j'adore l'énérgie qui se dégage de ses oeuvres. Dans un autre registre, j'aime beaucoup Dali, même si le type en question m'avait l'air bien barré.
  • Mes héros dans la vie réelle : Joker. J'ai du mal à idôlatrer quelqu'un.
  • Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : Idem. Il y a plein de personnes héroïques, mais je suis persuadée qu'on a tous ce potentiel.
  • Mes héros dans l'histoire : Tous ceux qui se sont battus pour des causes justes et qui se sont sacrifiés pour nous offrir tout ce que nous possédons aujourd'hui. Et je ne parle pas d'argent ou de fringues de luxe, mais plutôt de liberté et de démocratie.
  • Ma nourriture et boisson préférée : Je suis une fille très simple qui mange très mal. Je crois que je damnerais pour tout ce qui est chocolat, hamburger, burritos et j'en passe. Je suis une fan de malbouffe, malheureusement. Quant aux boissons, il n'y a rien de meilleur qu'un Dr Pepper, un bon soda bien chimique. Vive l'Amérique.
  • Ce que je déteste par-dessus tout : L'intolérance, j'ai réellement du mal.
  • Le personnage historique que je n'aime pas : Je vais paraître trèèès originale, mais tous ceux qui ont oeuvrés pour la perte des libertés, la regression, et j'en passe.
  • Les faits historiques que je méprise le plus : L'esclavage, les guerres, les génocides.
  • Le don de la nature que je voudrais avoir : J'adorerais voler. Me jeter du haut d'un building et sentir le vent frais me fouetter le visage, faire voleter mes cheveux. Bon sang, qu'est-ce qu'on doit se sentir libre ! Certes, je doute que voler soit réellement un don de la nature mais puisque les oiseaux en disposent, on va dire que ça en fait parti.
  • Comment j'aimerais mourir : Déjà j'ai aucune envie de mourir. Mais je suppose que l'immortalité doit avoir quelque chose d'horriblement lassant. Disons que j'aimerais mourir très âgée, après avoir vécu plein d'expériences inoubliables.
  • L'état présent de mon esprit : Sereine et à la fois super impatiente. J'ai hâte de vivre une vie d'étudiante, ça doit être excitant !
  • La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : Je suis plutôt indulgente de nature. Je suppose que faute avouée est à moitié pardonnée, non ?
  • Ma devise : Je veux tout, tout de suite.



III. Entretien


  • Quel est votre cursus envisagé et pourquoi l'avoir choisi ? Je ne suis même pas très sûre d'avoir envie d'intégrer l'Université. Je sais que c'est la dernière chose à dire lors d'un entretien, mais je suis quelqu'un de sincère, en fait. (Rires) Je suis plutôt le genre de personne à aimer l'action et à toujours vouloir tester de nouvelles expériences. C'est pour ça que j'ai décidé d'intégrer la Faculté de Droit de Yale, pour me lancer dans des études de sciences politique. Oeuvrer pour les autres, se battre pour des idéaux, des choses qui nous tiennent réellement à coeur, je trouve ça fascinant. Et là, il n'y a pas une seule seconde où l'on risque de s'ennuyer, tout à fait ce qu'il me faut. La politique c'est l'action, le contact, il faut aller sur le terrain, rencontrer les gens, être au plus proche d'eux, et étant de nature fort sociable et dynamique, je pense avoir le bon profil. J'ajouterai - sans vous paraître prétencieuse ou suffisante - que j'ai le magnétisme nécessaire, un charisme indéniable qui attire les gens facilement. C'est peut être une question d'attitude, je ne sais pas, mais en tout cas, ça revient très régulièrement lorsqu'on me parle et je suppose que c'est un très bon point, je suis une bonne oratrice capable d'attirer l'attention sur moi, et de la conserver surtout. Enfin, je suis une personne honnête et je sais que je mettrai tout en oeuvre pour faire ce que j'aurai dit. Ca me semble primordial. En somme, la filière politique me semble parfaite dans mon cas, et c'est vraiment les seules études que je puisse envisager, et qui pourront retenir réellement toute mon attention.

  • Pourquoi devrions-nous vous choisir vous, plutôt qu'un autre ? Bonne question. Je suis persuadée que vous avez vu des tas d'étudiants bien plus motivés ou brillants que moi... et pourtant vous restez sagement là à m'écouter parler, sans même avoir l'air désinteressé. Je pense réellement avoir ma place à Yale. Non pas parce que mes parents y ont étudiés ou pour une autre raison aussi bancale que celle-ci. Simplement parce que comme je vous l'ai déjà dit, je pense sincèrement avoir le profil pour envisager des études en sciences politiqus. De plus, il me paraît important de varier les personnalités et de ne pas compter uniquement sur un archétype de l'étudiant. Je pense être assez sérieuse dans mes étuds pour mériter ma place ici et en même temps assez sociable et pleine de vie pour ne pas oublier de me détendre et de pratiquer de nombreuses activités extra-scolaires et autres stages, qui sont pour moi tout aussi promordiaux que les études pour une bonne réussite professionnelle.

  • Quels sont vos hobbies, en dehors des études ? Tout d'abord il est évident que les études sont toujours prioritaires (Ment à peine) puisque c'est grâce à elle que l'on peut se construire un futur agréable. Simplement je suis une fille très ouverte et intéressée par à peu près tout. J'aime énormément tout ce qui est culturel et je peux écumer sans m'en lasser toutes les salles du Met ou du MoMa, même si je les connais par coeur. De la même façon je suis aussi à l'aise devant un opéra qu'un simple match de football Américain. Je pense que mon ouverture d'esprit est ma plus grande qualité. En dehors des études je pratique le hockey sur gazon, mais à vrai dire, c'était obligatoire à Constance, je suis plus douée en danse classique et au tennis, sport que j'affectionne tout particulièrement. Je suis une grande adepte de cinéma, de littérature et de musique et je ne me lasse jamais d'un bon film indépendant en Version Orginiale. Cependant, j'aime également des choses plus futiles comme la mode et j'avoue adorer multiplier les expériences. D'ailleurs, de ce côté là cette année a été plus que riche puisque j'ai pu faire mes premiers pas et dans le milieu de la mode et au cinéma, deux choses que j'aime énormément. Comme vous le voyez, je suis très ouverte d'esprit et tout me passionne ou presque. J'ai donc une vie bien remplie en dehors des études, ce qui me permet d'acquérir une certaine culture complémentaire non négligeable


IV. En plus


Dernière édition par le Lun 4 Fév - 14:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.forumactif.biz
Serena Van Der Woodsen
Spicy Blondie | Sweet Perfection
avatar

Féminin Nombre de messages : 1037
Age : 29
I heart : New-York, dancing, acting, modeling, laughing, living and almost everyone.
Humeur : Shining, as usual
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Serena Van Der Woodsen | Shining Perfection   Mer 30 Jan - 2:54

  • Histoire du personnage :

    Comme toutes les histoires, celle-ci commence par deux parents hypothétiques, William et Lilian. Lui, issu de la jeunesse dorée de New-York, aussi magnifique qu'insolent. Elle ? Une aristocrate Londonienne, au sang bleu et aux ancêtres illustres, air hautain et port de tête altier. Leur première rencontre à l'universit de Yale - New Haven - est explosive. Il se moque de son air pincé, elle déplore sa nonchalance. Même si entre eux les répliques acerbes ne cesseront jamais de fuser, leur attirance physique est indéniable. Lilian se surprend même à perdre de sa prestance légendaire et de sa froideur en imagineant parfois ses mains découvrant le corps du garçon. William, quant à lui, rêve de voir la blonde austère se dérider un peu... et avec lui. Se frustrant pourtant tout le long de leurs études - elle veut devenir chirurgienne esthétique et lui étudie férocement l'économie dans le but de reprendre l'exploitation familiale - ils continueront à se détester, attisant le désir qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. Ce n'est qu'à la remise de leur diplôme, cinq années plus tard, qu'ils rangeront leurs vieilles rancoeurs pour s'adonner à la passion qui les as toujours dévoré. Ils ne se séparèrent plus jamais. Installés dans un immeuble luxueux de l'Upper East Side, sur la Vème avenue, ils possèdent tout, du moins : La richesse, la beauté et l'amour. Oui, on se croirait dans un mauvais téléfilm. Et pourtant, il manque un bonheur à ces gens jeunes et parfaits, qui sembleraient tous droit sorti d'un magasine en papier glacé: une famille. Si Lilian s'est offert un charmant Cavalier King Charles, c'est d'enfants qu'elle a besoin. Erik van der Woodsen verra donc le jour, sous l'oeil comblé de ses jeunes parents - sa mère abandonnant même ses idées de chirurgie pour l'élever, ou plus exactement, se plonger corps et âme dans les mondainités. Quelques années plus tard et une notoriété acquise, la petite famille plus prospère que jamais rêve d'un deuxième enfant. Le dernier. Lilian imagine une jolie petite blonde, à son effigie, qu'elle pourrait coiffer et habiller à sa guise. Et elle est excausée puisque un adorable petit bébé aux grands yeux océans voit le jour : Serena. Toujours souriante et espiègle, la petite fille fait rapidement les éloges du tout NY. De sa famille à ses enseignants en passant par le personnel de la maison, chacun admire sa joie de vivre communicative, son éveil et son rire cristallin. Sa blondeur angélique fait que personne ne lui résiste, tant et si bien que sa gouvernante la couvre lorsque Serena et son frère volent les tablettes de grand chocolatiers de leurs parents, ou qu'ils brisent un vase d'une valeur inestimable. Dès son enfance, on vante les mérites de la petite fille et le supplément 'styles' du NY Times suit du très près le destin de cette famille belle, riche et parfaite. A l'école, Serena est de loin la plus belle, dans son affreux uniforme de Constance et elle est rapidement jalousée par ses camarades. Heureusement pour elle, elle rencontre dès sa plus tendre enfance ceux qui resteront ses meilleurs amis : Olivia Cornelia Waldorf et Nathaniel Archibald. Ils ne se quitteront d'ailleurs plus, même si à partir de leurs 15 ans et à cause d'une rivalité amoureuse pour Nate, Olivia et Serena commenceront une amitié en dents de scie, faite de disputes et de réconciliations. Au fond, elles feraient n'importe quoi l'une pour l'autre et le savent toutes deux, ce qui leur permet de se disputer sans trop de culpabilité. Et pourtant, la culpabilité, Serena sait ce que c'est puisqu'elle fit sa première fois avec Natie, une lourde journée d'été, alors qu'Olivia - sa petite amie - célébrait le remariage de sa tante en Ecosse. Sympa, je sais. En voyant que ses deux meilleurs amis restaient un couple malgré que Nate et elle se soient dit 'je t'aime', Serena préfère s'éloigner, malheureuse, et part en France, dans un pensionnat, pendant un an, d'où elle ne donnera aucune nouvelle. Renvoyée pour une obscure raison - qui en fait une liaison avec le directeur dudit pensionnat - Serena revient à l'Upper, plus belle et désinvolte que jamais et s'attire les foudres de presque toutes les élèves de son école. Continuant sa vie sans s'en soucier, elle multiplie les relations amoureuses chaotiques avec un tas de craquants garçons et les expériences purement démentielles. La voilà maintenant majeure depuis l'été, et prête à tenter l'expérience : Yale ne sait pas ce qui l'attend...


  • Caractère : Serena est typiquement la fille que les autres filles jalousent et par conséquent, adorent détester. It-girl incontestée de la Côte Est, elle est considérée depuis sa plus tendre enfance comme une icône de perfection à imiter. Certes, Olivia aussi rêve d'être parfaite, et il n'y a rien de répréhensible là-dedans. Ce qui est tout bonnement agaçant chez la jolie blonde c'est qu'elle ne fait rien pour. Au contraire. Serena est naturellement rayonnante, sans faire le moindre effort, mais pire encore, sans s'en rendre compte, ce qui est tout bonnement rageant. Elevée dans un quartier plus que riche pourtant très sectaire, elle n'a jamais hérité des tares de son quartier et n'agit jamais oh grand jamais comme une garce sans scrupules. Pas le moins du monde intolérante - bien au contraire - Serena est une jeune femme sociable qui se lie rapidement d'amitié avec les gens, grâce à une grande sociabilité. Insouciante, parfois impulsive mais surtout profondément désinvolte, elle aime se qualifier d'esprit libre et sauvage qu'on n'enfermera jamais dans une cage, aussi dorée soit-elle. Facilement lassée par tout et presque tout le monde, elle a sans cesse besoin de s'amuser et de multiplier les expériences. Fonctionnant avec son coeur plutôt qu'avec un cerveau rationnel, Serena est typiquement le genre de fille à partir à l'aventure sur un coup de tête ou à sortir avec un garçon atypique aux dreadlocks, un poète un peu glauque ou une rock-star - entre autres xD. Si il facile d'attirer l'attention de cette fille déjà fortement sollicitée, il est plutôt difficile de la retenir puisqu'elle s'avère être totalement volubile, vaquant de personnes en pesonnes, de fêtes en fêtes, dans l'optiqie de se divertir. L'ennui et l'inaction sont sûrement les choses qui l'effraient le plus, soit dit en passant. Aussi étrange que cela puisse paraître, Serena n'est pas du tout blasée par l'amour malgré le nombre de relations plutôt chaotiques qu'elle a pu avoir. Si elle n'envie pas du tout la routine de sa meilleure amie, elle rêve secrètement, elle aussi, de trouver l'amour, le vrai, celui qui ne la lassera pas au bout de quelques jours. Parce que si elle est un peu fleur bleue et peut s'enticher rapidement d'un garçon et lui dire je t'aime au bout de quelques jours, elle s'en détache très rapidement, à l'exception de son Natie, évidemment, le seul garçon qu'elle ne pourra jamais avoir pour elle toute seule. Ce qui a de plus agaçant chez elle ? La capacité que Serena à obtenir un tas de trucs géniaux sans même les avoir désiré : des photos, un défilé de mode, un parfum à son nom et - ultime affront - le rôle d'Audrey Hepburn dans le remake de Diamants sur Canapé, rôle que sa meilleure amie convoitait, en tant que fan ultime de l'actrice. Olivia ressemblait d'ailleurs comme deux gouttes à Audrey avec la coiffure et la robe qu'elle arborait et Serena fidèle à elle même, s'est contenté de débouler dans le champ de vision de Ken Mogul et de se griller une Gauloise Blonde. C'est tout. Et cela à suffi à lui donner le rôle. Maintenant c'est elle qui est une presque-star à NY où elle a déjà signé des autographes, alors que la première du film n'a pas encore eu lieu. Le fait le plus rageant ? Son admission dans toutes les facs où elle avait postulée, sans même l'envie de faire vraiment des grandes études. Enfin, ce qui est réellement le plus pénible chez elle, c'est que Serena est une fille diffile à détester de par sa simplicité, son ouverture d'esprit et sa gentillesse. Rageant, je sais. Adorablement mutine, Serena a également ce côté femme-enfant qui est très attrayant et qui donne envie aux gens de l'approcher et de la connaître, en plus d'un charisme et d'un magnétisme omniprésents. En somme, c'est la fille parfaite par excellence, sans chercher à l'être. Elle laisse ce dur rôle à Olivia, elle, elle préfère s'amuser que choisir sa tenue et sa coiffure des heures durant.



V. Hors-Jeu

  • Code : OK
  • Prénom : Amandine
  • Age : 19
  • Comment avez-vous connu le forum ? La blague
  • Remarques diverses : J'le trouve vraiment par-fait, bravo à ses géniales créatrices xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.forumactif.biz
 
Serena Van Der Woodsen | Shining Perfection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serena Van der Woodsen
» Serena Van Der Woodsen
» La Perfection s'absente
» ¤ Serena de Saphir ¤
» Serena la démone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: Introducing the Yalies :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: