Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • European Sphere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 28
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: • European Sphere   Lun 28 Jan - 20:16

"Rome wasn't built in one day"



Luca Di Cerziti | PRIS
• 18 ans
Renseignements : Rien que le nom, j'adore. Prononcé de ma plus jolie voix suave et doté de mon accent Italien par-fait, je trouve que ça sonne hyper sensuel. Et avouez que le garçon en question n'est pas mal non plus... Né à Rome, dans l'une des plus belles villes du monde, Luca a connu et fréquenté la haute société Italienne, l'élite, depuis toujours. D'ailleurs son père est un ancien champion de F1 a qui l'on a offert l'empire Ferrari dont il est le principal actionnaire lors de son quarantième anniversaire. Sympa, je sais. Offrez-moi Chanel, Gucci & co et promis, j'arrête de divulguer vos vies. Quoique non. Enfant prodige, Luca est un magnifique bambin, photogénique comme pas deux, qui participera aux premières campagnes "United colors of Benetton" en 1998, alors âgé de neuf ans et les cheveux blonds comme les blés. Enfant-star dans son pays, Luca jouera les jeunes premiers dans quelques films salués par la critique mais dont le rayonnement ne dépassera jamais le vieux continent - ne cherchez pas, Hollywood détient le monopole. Si le fait de cotôyer des adultes aussi rapidement aurait dû le faire mûrir, c'est exactement le contraire qui s'est produit: plutôt immature, Luca a toujours su se protéger des paillettes et des désillusions provoqués par une célébrité trop rapide en ne se prenant absolument pas au sérieux, faisant de l'humour à tout bout de champ et dénigrant presque tout sur son passage - son milieu social en premier lieu. Rarement sérieux mais surtout jamais vexant, Luca est le genre de garçon qu'il est tout bonnement impossible de détester même si il est totalement irresponsable et d'une nonchalance rarement égalée. De toutes les fêtes, il remporte certes un zéro pointé niveau organisation mais est le roi de l'improvisation, toujours là pour empêcher qu'une party tombe à l'eau. Brave garçon. Côté coeur, il est difficile de résister à son physique et encore plus à la façon qu'il a d'ignorer qu'il est potentiellement hyper sexy. En effet, Luca préfère séduire en subtilité, misant sur son humour et sa personnalité extravertie que sur son adorable minois. Quel gâchis. Elève toujours fourré au fond de la classe - cravate mal nouée - et peu attentif, son adhésion à Yale laisse tout le monde bouche bée. D'ailleurs personne ne comprend réellement ce qu'il va dans une université alors qu'il est déjà une presque-star dans son pays et qu'en plus, il semblerait que les gênes de la F1 lui aient été gracieusement offertes... Oui, Luca est sûrement plus complexe et motivé qu'il n'en a l'air de prime abord.
Caractère : Irresponsable, Bordélique, Joueur
Liens :
- A fait la connaissance de Mona Fletcher dans l'avion les menant à New-York d'une façon peu commune. Le siège aux côtés de la jeune femme étant libre il s'y est installé pour entamer la conversation, de son naturel sociable. Mona lui a avoué être amoureuse de lui dans ses films lorsqu'elle était enfant, ce qui a clairement amusé Luca. Depuis, ils sont très proches, ce qui n'est pas pour déplaire au garçon...
- Ami de longue date de Logan Langdon, c'est naturellement qu'il s'est tourné vers lui pour lui demander de vivre en colocation avec lui, Logan étant déjà indépendant. Cependant, la colocation a très mal tourné à cause du côté bordelique de Luca, et c'est sur un coup de colère que Logan l'a viré de leur loft. Depuis, les 2 jeunes hommes sont en froid.
- A poussé Chuck Bass dans les escaliers du hall de Yale sans le faire exprès et depuis le New-Yorkais lui voue une haine innomable, le menaçant à maintes reprises, ce qui a plutôt tendance à faire sourire Luca, que rien n'atteint.
Avatar : Gaspard Ulliel



Mona Fletcher | PRISE
• 18 ans.
Renseignements : Ne vous laissez pas influencer par les traits adorablement mutins de la jeune fille, car en réalité, Mona est bien plus qu'un sourire espiègle. Venant tout droit de la capitale de la Botte, cette anglo-italienne ne reculerait devant absolument rien pour arriver à ses fins, ce qui pourrait être facilement justifié de part le fait qu'elle soit issue d'une famille relativement nombreuse et, surtout, frustrante au possible - elle l'affirme elle-même, pas la peine de hausser ces sourcils sceptiques. En effet, ses frères et soeurs, en plus d'être six, ont toujours fait dans le cliché absolu : garçons machos et plus-dragueurs-tu-meurs, et filles prédestinées à devenir les Mamma officielles de la région. Inutile de préciser que le compteur d'ambition de la famille avoisinait le zéro. Pourtant, ce n'était pas faute d'argent. Le père, British immigré dont Mona tient toute la classe, était à la tête d'un empire de cosmétiques, qu'il avait étendu sur plus d'une ville et qui lui rapportait gros, comme il se doit. La jeune fille, qui a toujours été sa préférée, voyait donc un peu plus loin que le reste de la famiglia. Elle n'a d'ailleurs jamais entretenu de bonnes relations avec eux, ce qui lui a valu, par la suite, un caractère de chien et une obstination ahurissante à se fermer aux autres lors d'une première approche. Pour ma part, je la trouve totalement inexpressive. Cependant, une fois en terrain allié, son côté enfantin reprend généralement le dessus et se débarasse de la bosseuse acharnée qu'elle est en permanence. (Hônnetement, jamais vu quelqu'un qui préfère poiroter dans une bibliothèque à une journée shopping). Mais c'est grâce à ses notes et son travail extra-scolaire plus que développé qu'elle a réussi à intégrer Yale, et non pas à cause d'une quelconque donnation de la part de papa chéri - quoique... Je l'ai à l'oeil.
Caractère : Gamine, Fonceuse, Froide.
Liens :
- A rencontré Luca Di Cerziti dans l'avion les menant à New-York, le garçon ayant pris place à ses côtés. Elle a reconnu la bouillle du petit garçon dont elle était folle amoureuse étant enfant et dont elle repassait en boucle les cassettes vidéos des films dans lesquels il avait joué. Pourtant peu avenante au premier abord, Mona se laisse totalement aller en sa compagnie, laissant échapper son âme enfantine...
- N'a pas réussi à être blessée par Aidan Percy lors de la rentrée qui s'est moquée méchamment d'elle et de son côté gamine, l'ayant vu en compagnie d'un ours en peluche juste avant d'aller en cours. Au contraire, la jeune italienne lui a coupé le souffle en sortant de son sac l' ours en peluche de son enfance et en suçant son pouce devant tout le monde pour entrer dans son jeu, avant de retourner à ses occupations. Depuis, Aidan admire Mona et tente de devenir ami avec elle.
- Est sous le charme de Logan Langdon depuis qu'elle l'a aperçue en train de consoler une étudiante de première année nouvellement larguée et baisse un peu la garde avec lui, espérant qu'il la remarque comme elle l'a remarqué..
Avatar : Olivia Wilde.



Logan Langdon | PRIS
• 20 ans.
Renseignements : Oui, je vous l'accorde, ce nom n'a rien d'Italien. Mais après tout, aussi Australien soit-on, lorsqu'on nous propose le poste de P-DG d'une marque automobile Italienne et plus que réputée, c'est assez difficile à refuser. Voilà comment le petit Logan, âgé alors de cinq ans, quitta son Melbourne natal pour habiter à Milan. Ce qui accessoirement, le rendit totalement bilingue, le chanceux. Audacieux et quelque peu avant-gardiste dès son enfanfe, Logan se rélève être le leader que tout le monde suit avec enthousiasme et sans se poser de questions, même dans les pires coups foireux. C'est celui qui lance les tendance, que l'on imite sans réussir à l'égaler, bref, un modèle, de par son courage, son acharnement mais également sa sympathie. En effet, malgré sa grande fortune et son physique charmant dès l'enfance, le beau brun est quelqu'un que l'on pourrait qualifier de très simple et de peu porté sur les mondainités. Vif d'esprit mais surtotu très intéressé par tout et tout le monde, il fait souvent office de 'secret keeper' le gentil boy-next-door à qui l'on confie tout, ou presque. Personnellement, j'adorerais savoir tous les secrets scabreux qu'il détient. Loyal et fidèle, Logan écoute énormément, mais ne se confie lui, que très peu, ce qui fait toute sa singularité. Sous ses airs adorables, ne le prenez pas pour un sain non plus, certes, il est un ami formidable, mais doublé d'un très beau parler - toute en subtilité, je vous l'accorde. Et entre nous, le nombre de jeunes femmes - principalement des amies proches - ayant partagé ses draps après lui avoir confié leur déprime ou autre est assez impressionnant. Après tout, c'est bien connu, des amis sans sexe ne sont pas vraiment des amis. En somme, Logan apportera avec lui à Yale un peu d'humilité, un bon potentiel sympathie, de l'humanité et surtout, une épaule confortable sur laquelle épancher ses larmes ou chercher un peu de réconfort. Tous types de réconforts, vous l'aurez bien compris...
Caractère : Téméraire, Impulsif, Audacieux
Liens :
- Ami de longue date de Luca Di Cerziti, il a accepté la demande de collocation de Luca. Cependant, la colocation a très mal tourné à cause du côté bordelique de Luca, et c'est sur un coup de colère que Logan l'a viré de leur loft. Depuis, les 2 jeunes hommes sont en froid.
- Ne sait pas du tout que Mona Fletcher est sous son charme depuis qu'elle l'a vu consoler une étudiante séparée de son copain qu'il ne connaissait même pas, tant ceci est naturel pour lui. Il se rend cependant bien compte que la jeune femme lui sourit régulièrement et compte l'aborder bientot, en toute amitié évidemment.
- Est devenu ami avec Guillaume Delatour du fait qu'ils sont tous deux plus âgés que la plupart des étudiants, bien que n'ayant pas du tout le même caractère. Mais le calme de Guillaume pourrait bien être bénéfique à Logan qui se montre parfois très impulsif.
Avatar : Josh Hartnett

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 28
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: • European Sphere   Lun 28 Jan - 21:38

"Little Amsterdam"



Marius Andersen
• 19 ans
Renseignements : Né dans un faubourg sombre d'Amsterdam, de ceux qu'on voit des les polars danois, Marius n'est pas ce qu'on pourrait appeler un "sang bleu". Recueilli dès sa plus tendre enfance par une famille de riches négociants, il n'a donc que très peu connu la misère des quartiers pauvres de la Venise du nord. Cependant, le petit Marius n'a pas toujours été un enfant facile. Distant, peu câlin, colérique, ses parents d'adoptions ont eu du fil à retordre, et n'ont jamais réellement réussi à apaiser leurs relations. Marius n'a jamais aimé ses parents adoptifs comme s'ils avaient été sa famille biologique, et garde une amertume inhérente à son caractère. S'il leur est reconnaissant de leur soutien matériel, il ne les a jamais remercié pour leur soutien moral, psychologique, et tout l'amour qu'ils ont tenté de lui offrir. En outre, Marius se sent toujours orphelin, et considère ses parents comme de vulgaires portefeuilles, capables de cracher du fric à volonté - fils indigne ! Cependant, il a toujours été très exigent avec lui même, désirant plus que tout s'en sortir seul, sans l'aide de personne. Si je peux me permettre une petite objection, le fric de papa, c'est ce qu'on pourrait appeler une aide. Peu importe, Marius est également d'une mauvaise foi maladive, et refoule constamment certaines parties de sa personnalité qu'il n'arrive pas à avouer. Après une scolarité tumultueuse - Marius s'est fais renvoyé plusieurs fois pour absentéisme, alors qu'il avait paradoxalement des notes excellentes -, et dès l'obtention de son diplôme secondaire, il a, de lui-même, décidé d'intégrer Yale. En jeune homme brillant et cultivé, il n'a eu aucun mal à être admis d'office, en tant qu'étudiant étranger. Il lui faudra malgré tout se cadrer, et se discipliner pour suivre un cursus scolaire car Yale n'est pas une des plus grandes universités américaines pour rien, et pour info, la liste d'attente est impressionnante. Si par le plus grand des hasards vous y figuriez, je serais prête à parier que l'un d'entre vous récuperera la place de Marius, quand il finira par abandonner lâchement.
Caractère : Froid, énigmatique, caractériel
Liens :
- S'est fait repéré dès le début par Vesper Lynn Truman non pas pour son physique ou son côté froid mais pour sa ville d'origine, Amsterdam. Espérons qu'il ait prévu dans ses bagages un peu d'herbe de là-bas, ça lui permettrait de sympathiser très rapidement avec la Drama Queen.
- Déteste Kevin Wolf qu'il connait depuis les bancs de l'école et avec qui il a toujours été en concurrence dans tous les domaines. Il le rabaisse sans arrêt et a ruiné sa réputation lors de leur dernière année de lycée.
- Helle Pedersen est son ex petite amie qu'il a lui même quitté. Cependant, il le regrette et compte tout faire pour se remettre avec elle, bien que ce ne soit pas dans les projets de la jeune femme.
Avatar : Jonathan Rhys Meyers



Helle Pedersen PRISE
• 18 ans
Renseignements : Si appeler sa fille aux formes avantageuses d'un prénom dérivant du mot 'saint' peut paraître une farce, rassurez-vous: sa naissance en elle même, est une farce. Ou du moins, non désirée, la pauvre enfant - sortez les violons. En effet, la blonde Helle est certes la fille d'un éminent diplomate Danois respectable et respecté et très proche conseiller de la Reine mais également... d'une ancienne actrice porno répondant au doux sobriquet de Luna. Simple conséquence d'une nuit houleuse - Hans Pederson est connu pour son addiction au plaisir de la chair - Helle n'aurait jamais dû voir le jour, si sa maman n'avait pas eu l'intelligence de se rendre compte du potentiel qui grandissait en elle et qui lui assurait une retraite à à peine 21 ans. Que demander de plus ? Si cette vulgaire femme touche bel et bien une pension énormissime pour qu'elle garde le silence - hum, je crois que je viens de tout gâcher - elle ne forme pas un couple avec le père de l'enfant et c'est d'ailleurs lui qui a décidé de l'élever, après avoir vu son adorable visage angélique. Ne manquant de rien Helle a vécu une vie dorée à Amsterdam, privilégiant l'amusement au sérieux. D'ailleurs si son tour de poitrine refait affole tous les mâles aux alentours, son QI, lui, n'est pas des plus brillants, la jeune femme préférant lire Cosmo que ses cours de mathématiques. Ouverte, malicieuse et très persuasive grâce à un sourire attendrissant et une petite moue ravageuse, Helle obtient tout ce qu'elle désire que ce soit un garçon ou le droit de créer une équipe de cheerleaders dans son école privée. Provocatrice, Helle a malheureusement hérité du gêne vulgarité de sa mère et même le tissu le plus coûteux lui donne l'air d'une fille de joie. Fort heureusement pour elle, la blondinette sait plaisanter de tout, et mettre ses formes en avant, accentuant le stéréotype qu'on lui a collé. Parce que si elle est plutôt exhib' et qu'une rumeur persistante affirme qu'on la verrait totalement nue dans le premier film plutôt osé de sa mère - remarié à un homme riche et accro - Helle n'est pas si idiote qu'elle en a l'air et sait parfaitement jouer de ce côté de sa personnalité pour faire parler d'elle. En effet, si bon nombre de garçons ont tenté de savoir ce qui se tramait sous ses minuscules bouts de tissus, ils ont été copieusement reçus. Helle considère son corps comme une marchandise qu'elle n'offrira pas à n'importe qui. Hum, aurais-tu oublié que ta chère mère n'avait, genre, aucune morale ? D'ailleurs un pari aurait longtemps plané sur sa virginité et personne ne sait si oui ou non, Helle parle beaucoup plus qu'elle ne pratique. Et là, je vous vois venir : qu'est-ce qu'une Danoise dans son genre fait à Yale ? La réponse est simple: Peut-on honnêtement froisser un éminent diplomate étranger, riche et influent de surcroit ? N-o-n, bien évidemment ! Les garçons, je vois vos yeux briller: oui, la belle pourra très bien vous offrir un strip-tease intégral. Et vous laisser sur votre faim.
Caractère : Légère, Pétillante, Femme-enfant
Liens :
- Clay Firth l'a repérée sur le quai de la gare de New Haven alors qu'elle débarquait fraîchement de N.Y où elle a fait escale. Helle n'étant pas totalement dépourvue d'intuition, elle sent qu'elle lui plait, et compte bien le séduire comme elle séduit tous les mâles qui osent l'approcher.
- Gabriel Kaufman tente de la persuader de prendre des cours particuliers avec elle. Mais a-t-il seulement envie de lui faire découvrir l'univers de Shakespeare ?
- Marius Andersen est son ex petit ami qui l'a plaqué un soir sans ménagement. Elle a tiré un trait définitif sur lui mais ce dernier, regrettant son geste, veut tout faire pour la reséduire.
Avatar : Elisha Cuthbert



Kevin Wolf | PRIS
• 19 ans.
Renseignements : Ne vous étonnez pas si, un jour, vous voyez le nom de ce garçon envahir votre garde-robe, car Kevin Wolf est ce qu'on peut appeler un styliste en herbe des plus talentueux. Imaginatif, ambitieux et surtout passionné, ce jeune homme peut passer des heures à observer les gens dans la rue, comme il peut s'enfermer pendant des jours et des nuits dans sa chambre à mettre au point la dernière idée qui lui trotte par la tête. Et autant dire que le résultat n'est jamais décevant ! Ses créations sont absolument ravissantes - j'ai même réussi à dénicher un article de presse faisant l'éloge de ces petites merveilles. Ne vivant que pour les vêtements, ce qui n'était au début qu'un loisir devint rapidement une obsession à long terme, qui déteint rapidement sur son entourage. Kevin ne parle que de ça puisqu'il ne pense qu'à ça. Les rares moments où, saturé, il se débranche de la planète fashion - mais qui pourrait lui en vouloir ? - c'est lors des soirées mondaines, où monsieur jongle parfaitement entre sourires hypocrites et clins d'oeil politiques. Sa côte de popularité atteint à présent les sommets, mais, s'il ne s'affiche qu'au bras des filles les plus canonissimes, on ne lui connaît aucun ami pour partager une bière devant un match de foot, ni aucun attrait pour ce genre de choses, d'ailleurs. Préférant largement la compagnie de la gente féminine, ce n'est pas un Don Juan pour autant et il considère les femmes en toute amitié. Anguille sous roche ? Hônnetement, on s'en fout. Si je peux avoir des fringues gratuites et un homme aussi mignon à mes côtés, je n'ai rien à demander de plus. D'autant plus que monsieur Wolf ne sort pas d'un trou paumé, loin de là. Notre petit Hollondais vient tout droit des quartiers huppés d'Amsterdam, où quasiment personne ne dort la nuit. Parents friqués, petite soeur aussi peste que possible mais adorable en société, et dalmatien avec niche 5 étoiles. Une famille bien comme il faut et bien sous tous rapports. Les parents du jeune homme l'ont d'ailleurs toujours encouragé à suivre sa voie, sachant pertinemment que la mode rapporte gros, et qu'il ne servait à rien de contrecarrer les plans de leur progéniture, héritier, au passage, d'un coffre fort plutôt bien rempli. Personellement, j'ai hâte d'en savoir plus sur ce petit bout de chou, bien que, d'après certaines rumeurs, il aurait tendance à lancer des piques des plus acerbes lorsqu'il est de mauvaise humeur. Eh oui, il n'est pas toujours aussi sympa qu'on le croirait, puisqu'il cultive son sens de l'ironie avec le plus grand soin. Mais après tout, les glamazones du monde de la mode ne sont rien d'autres que des garces en surpuissance, pourquoi serait-ce différent pour les mecs ?
Caractère : Effeminé, Maniaque, Perspicace.
Liens :
- Ami de longue date de Will Van Rossum, il la considère à la fois comme une poupée géante à habiller sa guise et sa muse, celle qui sera son égérie une fois que sa carrière sera réellement lancée. Et avouons-le, la blonde à la physique parfaite est un panneau publicitaire parfait pour les affaires de Monsieur...
- Déteste Marius Andersen avec qui il est en concurrence depuis les bancs de l'école. Sa réputation a été détruite par sa faute lors de leur dernière année de lycée et il compte bien lui rendre la monnaie de sa pièce.
- Ancien correspondant de Sean Green lors d'un échange scolaire, il est ravi de se retrouver avec lui à Yale et espére qu'une grande amitié naîtra. Il ne comprend donc pas pourquoi Sean se montre distant. En effet ce dernier le croyant homosexuel, il a peur qu'il ne tente quelque chose avec lui.
Avatar : Elijah Wood.



Wilhemina - dite Will - Van Rossum | PRISE
• 19 ans
Renseignements : Wilhemina - prénom qu'elle déteste, soit dit en passant - possède un nom de famille qui ne peut être inconnu aux habitants d'Amsterdam. En effet, Van Rossum Agency est l'une des plus grandes agences de mannequin du monde, aux côtés d'Elite, Ford, IMG et compagnie. Son père, à la tête de l'empire Van Rossum puisqu'il en est le créateur, a donc une influence considérable dans le monde de la mode. Il décide de qui faire une star des podiums, et a une flair incroyable et légendaire. Mais partons du début. Markus Van Rossum, alors jeune entrepreneur en quête d'un mannequin star autour duquel créer un buzz et ainsi pouvoir monter son agence, fait la connaissance d'une certaine Marieke. Aussi brune qu'il est blond, les yeux émeraude, la peau claire et des tas de petites tâches de rousseurs sur la charmante petite chose qui lui sert de nez, Marieke est définitivement un canon, et plus encore, un OVNI. Elle a cette beauté rare et frappante, cette silhouette gracile de femme enfant qu'on s'arrache sur les podiums, et Markus n'a qu'une idée en tête : en faire une star, une reine, une diva. N'ayant pas fait des études de commerces pour rien, il réussit très bien à "vendre" sa créature de 17 ans à peine et lui fait signer une tonne de contrats prestigieux, de Miu Miu en passant par Calvin Klein et Yves Saint Laurent. L'empire Van Rossum est né, et la consécration pour la jeune Marieke est bien évidemment la cover de Vogue US. Mais revenons en à la petite Wilhemina, issue de l'union passionnelle mais prévisible de l'ambitieux Markus et de l'ingénue Marieke. Chérie, adorée, gâtée, considérée comme une enfant prodige alors qu'elle n'est pas moins qu'une gamine comme les autres, Will - elle exige qu'on l'appelle ainsi - est déjà placée sur un piedestal. Elevé dans le milieu de requin qu'est la mode, elle a l'oeil aiguisé, et a toujours su déceler chaque miniscule défaut chez les autres, mais également chez elle. Voilà les clés de sa réussite. Sachant très bien ses points faibles, Will a toujours su mener ses études à bien en focalisant son travail sur ses points faibles. Très exigeante avec elle-même, elle l'est également avec les autres, et ne laisse rien passer. Aussi requiert-elle de ses amis qu'ils soient beaux, intelligents, et riches. Comme elle. Finalement, elle a très bien compris qu'il fallait savoir bien s'entourer. Quant à son admission à Yale, elle s'est tout naturellement faite après l'obtention de son bac. Au moins aussi influent qu'Anna Wintour, son père, Markus Von Rossum, n'a eu qu'à passer un coup de fil à un de ses amis du service des admissions pour qu'il accepte d'office sa petite protégée. On a un carnet d'adresse garni, ou on ne l'a pas...
Caractère : Observatrice, maniaque, critique
Liens :
- Amie de longue date de Kevin Wolfe, uniquement par intérêt afin que le garçon lui concocte des tenues à tomber et totalement inédites pour rendre vertes de jalousie toutes les fashionistas de la planète.
- Est prête à tout pour mettre le grappin sur Alexander Wilson, le seul garçon qu'elle juge à la fois assez canon, élégant et intelligent pour lui convenir.
- Dans ce but là, Will n'hésite pas à copiner avec Savannah Stuartson , même si elle la trouve tout bonnement agaçante. D'ailleurs la belle brune lui rend bien cette animosité.
Avatar : Blake Lively

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 28
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: • European Sphere   Lun 28 Jan - 21:43

EUROPEAN SPHERE

"Belles de Paris"


Victoire Deschamps PRISE
• 19 ans
Renseignements : Née à Paris - la chanceuse - un doux jour d'automne; la petite Deschamps fait partie de ce qu'on appelle communément les NAPPY. Neuilly, Auteuil, Passy... Le triangle infernal. Elevée à Passy, dans le XVIe arrondissement, Victoire a fréquenté le fameux lycée Janson de Sailly. Ses années lycée se sont donc à peu près résumées à celle de nos chers Upper Eastsiders : fêtes dans d'immenses appartements, shopping, shopping, et shopping. Après trois années de quasi insouciance, les Deschamps, soucieux de l'avenir de leur progéniture, ont finalement décidé d'envoyer Victoire aux étudier aux "States", et pas n'importe où. Après avoir été refusée d'Harvard, notamment à cause d'un entretien raté et du manque d'enthousiasme de la jeune fille, qui se serait bien vue faire ses études avec sa bande d'amis à Paris, Victoire a tenté Yale, où elle a finalement été admise. Un peu larguée, pas super motivée, elle intègre donc la seconde université américaine avec une désinvolture et une prétention propre à nos amis mangeurs de grenouilles. Madâââme aurait préféré la Sorbonne, voyez-vous. Quoiqu'il en soit, elle devra passer quatre années complètes, loin de sa famille et de ses amis, à New Heaven. Alors autant faire preuve d'un peu de bonne volonté, histoire de vite se faire des amis. Rester isolé, seul, sans ami, est franchement proscrit si on compte se faire une réputation un tant soit peu correcte à Yale. Fort heureusement, bien qu'elle soit blonde et un brin superficielle, Victoire possède tout de même des neurones, et a très bien compris qu'il était dans son intérêt de tisser des liens. Victoire est en effet sortie troisième de sa promo, au baccalauréat ES, dans l'académie de Paris. Et ce n'est pas rien, je vous assure. Dire qu'elle a des neurones est donc un euphémisme. Victoire est très, très intelligente, maligne, et légèrement calculatrice. Elle sait avoir cet air de petit agneau tout doux quand il le faut, connait parfaitement quel sourire adopter pour séduire la gent masculine, et quel propos tenir pour faire ami-ami avec les it-girls. En outre, Victoire - avec son air de petite fille bien propre sur elle, son grand sourire, ses jolis yeux bleus et son look très pointu de parisienne - connait pratiquement tous ses points forts, et sait en jouer. Mais ses points faibles alors ? Un brin prétentieuse, la charmante demoiselle n'envisage même pas pouvoir être une créature imparfaite avec des défauts. Après tout, elle vient de Paris, mes chéris, cette fille n'est pas n'importe qui ! Prions pour qu'elle ne congèle pas des cuisses de grenouille dans sa chambre d'étudiante. Eurk.
Caractère : Distante, moqueuse, hypocrite
Liens :
- Lors de l'enregistrement des bagages à l'aéroport, elle s'est moqué de Nathan Sanders qui portait un t-shirt I ♥ Serena. Ayant vexé le jeune homme, elle a passé un voyage très désagréable, occupant la place voisine à celle de Nathan qui a passé son temps à pleurer.
- Meilleure amie de Lou Perrin depuis plusieurs années, cela ne l'empêche pas de se moquer de la maladresse de cette dernière qui ne lui dit jamais rien et au contraire rit avec elle. C'est d'ailleurs le côté amusant de Lou qui a permis de briser la glace entre les deux jeunes filles, Victoire étant de nature assez distante d'habitude.
- Si elle n'habitait pas Paris mais Orléans, Victoire aurait pu s'appeler la pucelle d'Orléans, et Clément de St Exupéry aurait compris qu'on ne couche pas avec une fille comme elle si facilement. Sous acide lors d'une soirée, il a tenté, en vain, de violer la jeune fille innocente. Enfin pas si innocente que cela puisqu'elle a réussi à se sortir des griffes du vilain français grâce à un petit couteau suisse reçue en héritage de son grand-père.
Avatar : Clémence Poésy



Lou Perrin
• 18 ans
Renseignements : Parisienne pure souche, née dans le VIIe arrondissement de Paris, Lou est issue d'une famille qu'on pourrait qualifier de "bobo", à savoir, Bourgeois Bohème. Ses parents, tous deux dans le milieu artistique, ont toujours privilégié l'expression personnelle et la culture, faisant de Lou une véritable encyclopédie. En effet, tous deux possèdent une galerie d'art contemporain dans le mythique quartier de Saint Germain Des Près. Et là vous vous demandez... Comment cette fille a-t-elle fait pour intégrer Yale ? Après des notes brillantes au baccalauréat littéraire, et grâce à un appel très convaincant de sa mère - accessoirement écrivain de renom outre-Atlantique - Lou a décroché un entretient avec l'administration. Et elle a été impressionnante : Vivante, cultivée, intéressante et passionnée, Lou a fait preuve d'un enthousiasme déroutant, et a ainsi impressionné son examinateur, qui l'a choisie sur le champ pour intégrer le programme international de Yale. En réalité, Lou a toujours eu des facilités, et n'a jamais réellement eu besoin de travailler des heures et des heures pour réussir, de par sa compréhension rapide et sa culture aiguisée. De quoi rendre jaloux de nombreux pauvres étudiants ultra travailleurs. Si Lou semble être une parfaite et adorable petite étudiante, rigolote et légère, typiquement le genre de fille dont les profs raffolent, elle est aussi bourrée de petits défauts parfois ... peu commodes. D'une maladresse légendaire, elle ne peut s'empêcher de gaffer, et il lui arrive toujours des aventures incroyables. Au moins, ça lui fait des choses à raconter. En réalité, cette fille ne manque pas de ressources : cultivée, mignonne, et un brin aventurière, on ne s'ennuie jamais avec Lou. D'autre part, Lou a aussi tendance à être un peu anxieuse. Stressée pour un rien, cela n'aide pas sa maladresse légendaire, voire même l'accentue, faisant d'elle une véritable boule de nerfs. Il lui en faut pour virer parano : Examen - qu'elle réussira à coup sûr -, rendez-vous amoureux, imprévu dans un programme déjà bien rodé... Un rien suffit à la faire stresser, probablement parce que dès que son emploi du temps ou que sa petite vie est un tant soit peu chamboulé, elle prend peur. Etrange, n'est-ce pas ? Personnellement, une petite soirée entre amis à l'improviste ne m'a jamais stressée, encore moins s'il y a du champagne à la clé. Alors bois, ma belle, et détends-toi !
Caractère : Maladroite, anxieuse, amusante
Liens :
- Craque totalement pour William Howard qui a l'air tout autant gaffeur et maladroit qu'elle. Simplement, elle ne sait pas comment le lui faire comprendre, d'autant plus qu'il n'a pas l'air de le remarquer...
- C'est lors d'un week end dans sa ville natale que Lou est tombé sur Sean Green. Et tombé est bien le terme puisqu'en effet, alors que Sean observait les magnifiques monuments de Paris sans voir où il marchait, il est littéralement rentré dans la jeune française, renversant sur elle le chocolat viennois qu'il sirotait tout en marchant. Après un passage chez le teinturier et un verre dans un bar, ils sont devenus bons copains et s'envoient souvent des e-mails.
- Meilleure amie de Victoire Deschampsdepuis plusieurs années, elle ne lui dit jamais ien quand cette dernière se moque d'elle et de sa maladresse légendaire, riant au contraire de bon coeur avec elle. C'est d'ailleurs le côté amusant de Lou qui a permis de briser la glace entre les deux jeunes filles, Victoire étant de nature assez distante d'habitude.
Avatar : Zooey Deschanel

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 28
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: • European Sphere   Lun 28 Jan - 21:44


Guillaume Delatour
• 20 ans
Renseignements : Né dans les beaux quartiers de Lyon de parents promoteurs immobiliers spécialisés dans les complexes de luxe, Guillaume avait toutes les chances de son côté pour vivre une vie rêvée. Cependant, alors qu'il n'a que cinq ans, ses parents sont victimes d'un accident de jet privé alors qu'ils visitaient une île dans laquelle investir et construire un complexe hôtellier. Devenu orphelin et ne possédant que peu de famille - à l'exception de ses grands parents maternels, se jugeant trop vieux et fatigués pour s'occuper d'un nouveau rejeton - Guillaume est placé dans un orphelinat en banlieue Parisienne, loin de l'environnement dans lequel il a grandi. Jugé trop timide et silencieux par les nombreuses familles d'acceuil en visite, il restera donc à l'orphelinat, ne lâchant jamais prise et au contraire de ses camarades pratiquant des actions peu recommandables, Guillaume se jure de s'en sortir et de redémarrer une vie correcte et respectable. Ailleurs. C'est une détermination sans failles et un mental de champion qui anime le garçon et lui permet de tenir sereinement et sans encombres jusqu'à ses 18 ans, là où il est convoqué et où on lui expliquera que tout ce que ses parents possédaient lui revient forcément de droit, dont un compte en banque réellement fourni. Très responsable, Guillaume ne dilapidera jamais l'argent et si il en offre une bonne partie à l'orphelinat, il en place en bourse et s'offre un appartement cocquet dans la Capitale et une école privée afin de repasser un diplôme. Qu'il obtient brillamment... C'est d'ailleurs grâce à son acharnement et à sa combativité que Guillaume séduit littéralement le jury de Yale, adepte des tristes histoires qui finissent bien. Personnellement, j'ai hâte de le rencontrer. Franchement, quoi de mieux qu'un très bon parti, sans une famille ultra chiante à supporter derrière ? Et puis un pauvre petit orphelin français à cajoler ça fait si cliché, je suis obligée d'adorer !
Caractère : Combatif, Posé, Déroutant
Liens :
- A rencontré Olivia Waldorf lors d'un cours de droit constitutionnel en amphi, la malheureuse était en panne d'encre, Guillaume a volé à son secours ! Depuis, il leur arrive de passer du temps ensemble. Oliv' apprécie sa sagesse, il adore sa démesure. Les opposés s'attirent, comme on dit. Si c'est pas mignon...
- Est souvent provoqué par Clément de St Exupéry qui lui dit que c'est uniquement parce qu'on a eu pitié de son statut d'orphelin qu'il a pu entrer à Yale, mais Guillaume reste calme et ne répond pas à ses attaques, ce qui destabilise beaucoup Clément.
- Est devenu ami avec Logan Langdon du fait qu'ils sont tous deux plus âgés que la plupart des étudiants, bien que n'ayant pas du tout le même caractère. Mais le calme de Guillaume pourrait bien être bénéfique à Logan qui se montre parfois très impulsif.
Avatar : Wentworth Miller



Clément de St Exupéry | PRIS
• 18 ans
Renseignements : Le très séduisant Clément n'a rien à envier aux jet-setters Californiers, loin de là. Née d'une idylle passagère entre une splendide actrice française sur le déclin dont nous tairons le nom et l'un des neveux d'Antoine de St Exupéry dont la principale activité consiste à restaurer les nombreux châteaux que sa famille possède depuis des générations, il est élevé par sa mère dans une villa à St Tropez, dans une ambiance continuellement festive et légère, sous le soleil propre à la Côte d'Azur. Le petit garçon ne voit que très rarement son père, qui désapprouve formellement l'éducation que l'enfant reçoit. Lorsque celui-ci est en week-end dans l'une des magnifiques propriétés de son père, il est initié à la beauté des livres et des mots grâce aux bibliothèques fournies que possède son géniteur. Son premier émoi ? A 8 ans, après la lecture du Petit Prince - de son illustre ancêtre - Clément avait presque l'impression que l'oeuvre l'habitait. C'est à partir de là qu'il commença à mener une double-vie. Frivole sous le soleil de St Trop' et charmant et cultivé dans les provinces françaises. Très intelligent et intéressé par la littérature, Clémant n'en reste pas moins un garçon comme les autres, rapidement intéressé par l'alcool, la drogue et les jolies femmes qui se pâvanent à foison au bord de sa piscine, sa mère étant l'une de ces mondaines-pigeonnes nourrissant et logeant ses 'amis' à la pelle. L'adolescent qui devient de plus en plus canon, en profitera et goûtera aux plaisirs du sexe à peine âgé de treize ans, avec une future mannequin en devenir - qui en réalité, finira gogo-danceuse. Clément néglige son amour pour la littérature qu'il comble par l'amour de la coke. Après deux cures de désintox' et surtout une brouille avec son père qui ne veut plus entendre parler de lui, Clément se ressaisit et intègre le lycée international Cannois, très réputé. Il commence même à écrire quelques nouvelles, dont la lecture suffit à elle seule à impressionner le jury de Yale, charmé par la beauté de son style, presque chantant. Clément s'éloigne de sa mère et de son environnement peu sain, sans pour autant tourner le dos à ses vieux démons: la baise et la drogue. On efface pas une vie d'excès comme ça. Espérons simplement que l'exemplaire du Petit Prince qu'il a amené avec lui comme une sorte de porte-bonheur, suffise à lui remettre les idées en place. Ca m'étonnerait que Yale soit clémente avec les camés... aussi beaux et talentueux soient-ils.
Caractère : Taquin, Imprévisible, Provocateur
Liens :
- Est ravi de retrouver Pixie Carter, une Américaine a qui il avait prit sa virginité à l'âge de treize ans lors de ses vacances sur la Côte d'Azur. Simplement, le fait que la délurée Pixie raconte les détails croustillants de cette soirée à qui veut l'entendre à tendance à quelque peu le déranger. En effet, personne n'a besoin de savoir qu'ils étaient totalement défoncé et que surtout, il n'a pas été très délicat...
- Sous acide comme à son habitude lors d'une soirée, il tenta de violer la jeune Victoire Deschamps. Mais avant de l'accabler, précisons que la jolie pucelle s'est débarrassée de lui en se servant d'un couteau Suisse, de la part duquel il garde une belle petite cicatrice à un endroit très intime, et qu'il regrette amèrement son geste, si bien qu'il est allé se confesser dès le lendemain matin en passant devant la première église qui se trouvait sur son chemin.
- Provoque Guillaume Delatour en lui disant que c'est uniquement parce qu'on a eu pitié de son statut d'orphelin qu'il a pu entrer à Yale, mais ce dernier reste calme et ne répond pas à ses attaques, ce qui destabilise beaucoup Clément.
Avatar : Andrew Cooper



Nathan Sanders
• 18 ans
Renseignements : La vie de Nathan aurait pu être idyllique si son père n'avait pas quitté sa mère alors qu'il n'avait que quelques mois. Même s'il a toujours vu son père, une semaine sur deux, il en a gardé un certain traumatisme. C'est surtout de sa belle mère qu'il est traumatisé. On ne peut pas dire que Lexie Sanders le déteste, mais elle lui a toujours fait comprendre qu'il ne faisait pas parti de la famille, que seuls les jumeaux qu'elle avait eu avec Jonathan étaient les enfants de la famille et que lui n'était là une semaine sur 2 que grâce à sa clémence. C'est pourquoi le jeune garçon préférait rester chez sa mère qui faisait de lui un véritable roi. Ayant besoin de l'autorité d'un père, il fit quelques bêtises de jeune adolescent, rien de bien méchant mais suffisamment pour alarmer son père qui le reprit en main et l'envoya en France dans le pensionnat dont il venait de prendre la direction. En effet, ce fut l'occasion pour lui non seulement d'améliorer son français qu'il parle désormais aussi bien que sa langue maternelle, mais aussi d'améliorer ses rapports avec son père. C'est là bas également qu'il se fit de nombreux amis, perdit sa virginité avec une parfaite inconnue, et surtout rencontra Serena Van der Woodsen, dont il est littéralement tombé amoureux. Il reprocha d'ailleurs à son père de l'avoir renvoyé, n'ayant pas connaissance de la liaison entre elle et son père, et depuis ce jour, il transforma sa chambre d'internat en véritable sanctuaire à l'image de Serena. Ayant eu vent de l'admission de Serena à Yale, il supplia son père de le pistonner pour y rentrer lui aussi, et compte bien lui avouer ses sentiments. Seulement, à peine arrivé chez son père et sa belle-mère, il eut la mauvaise surprise de se voir interdire par son père de fréquenter Serena. Le gentil fils à papa écoutera-t-il son paternel ?
Caractère : mystérieux, conciliant, lunatique
Liens :
- A connu Serena Van Der Woodsen en France, dans le pensionnat de son père. Depuis le départ de Serena, il est complètement obsédé par elle et a crée un véritable sanctuaire à son image dans sa chambre, placardant des photos de la new yorkaise aux murs, et collectionnant sur son ordinateur des vidéo volées d'elle. Bien qu'ignorant tout cela, Jonathan son père lui a tout de même interdit de la fréquenter, juste pour se protéger lui-même d'un scandale.
- Tente de faire parler Dan Humphrey depuis qu'il sait qu'il a eu une brève aventure avec Serena. Pour cela, il a sympathisé avec lui et fait croire qu'il est passionné par la poésie. En réalité, il veut s'approprié les poèmes que Dan aurait pu écrire sur Serena.
- Lors de l'enregistrement des bagages à l'aéroport, Victoire Deschamps s'est moqué de lui car il portait un t-shirt I ♥ Serena. Il lui a fait passer un très mauvais voyage en pleurant à côté d'elle tout le long du vol, la belle française ne pouvant changer de place car l'avion était plein. Mais il compte bien se venger et torturer psychologiquement celle qui a osé se moquer de son amour pour Serena.
Avatar : Tom Welling

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Gossip Girl
Gossip Girl | You know you Love me
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 28
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: • European Sphere   Lun 28 Jan - 21:49

"London Calling"


Savannah Stuartson l PRISE
• 18 ans
Renseignements : Certes les British ont tous un accent super sexy - du moins celui de la gente masculine - mais l'affreux stéréotype qui les handicape est bien sûr cette raideur constante, vous savez cette attitude de petits aristo' coincés tout bonnement insupportable ? Bref. Savannah Stuartson - quarantième du nom - ne fait que confirmer cette règle. Fière de ses origines nobles et du sang par conséquent pur et bleu qui coule dans ses veines, la jolie brune arbore en permanence un air pincé, une posture bien droite impeccable et des vêtements plus classiques tu meurs qui ont dû lui coûter une fortune. Oui, sa famille très distinguée - son père est un de ces Lords Anglais bougons et peu avenants - lui a appris que les convenances prévalaient sur le reste. Et ça les convenances, elle connaît: promise depuis sa plus tendre enfance au fils d'amis de la famille - riches industriels - ils forment un petit couple en apparence parfait et bien éduqué, se réservant pour leur mariage, forcément grandiose. Cependant, l'un et l'autre n'éprouve pas grand chose l'un pour l'autre, si ce n'est une grande amitié. En effet, les parents de Savannah sont certes des nobles très haut placé sur l'échelle sociale mais au compte en banque presque vide. Quant aux parents d'Alexander, se sont des riches industriels mais malheureusement nouveaux riches. Cette union arrange tout le monde, donc. Pourtant, derrière son image lisse de fille parfaite, Savannah est une fille fragile et juste complètement paumée, en proie à de trop grandes pressions sur ses frêles épaules. Son vieux démon ? L'alcool, dans lequel elle se réfugie bien trop souvent. Bien trop fière pour ne serait-ce que penser avoir des problèmes, Savannah continue à sourire et à hocher la tête à la moindre requête de ses parents. Cependant, la jolie brune finit par faire une grosse depression et tente de mettre fin à ses jours. Forcée par ses parents à suivre une thérapie à la clinique huppée de la région sans même qu'ils ne tentent de discuter avec elle - trop occupés à étouffer l'affaire pour éviter des répercussions désastreuses pour leur réputation - Savannah souffre encore une fois en silence, prenant difficilement conscience qu'elle a un vrai poblème. Voilà pourquoi, pour souffler un peu, elle posa sa canditature à Yale, au lieu d'Oxford afin de s'éloigner de ce cocon étouffant... Seulement, la jolie brune ne sait pas si elle est véritablement assez forte pour s'en sortir seule, loin de tout ce qu'elle connaissait.
Caractère : Fragile, Petite fille modèle, Touchante
Liens :
- Sort plus ou moins avec Alexander Wilson depuis leur plus tendre enfance pour qui elle éprouve beaucoup d'amitié, à défaut de l'aimer.
- Ne se rend pas compte que Will Van Rossum est amie avec elle simplement dans le but de se rapprocher de son fiancé et tisse des liens spéciaux avec elle, entre franche amitié et épaule sur laquelle s'épancher
- Déteste cordialement Aidan Percy qui a tendance à se moquer ouvertement de ses manières de petite fille bien éduquée. Cependant, c'est plutôt paradoxal puisqu'elle se retrouve totalement désarmée face à lui...
Avatar : Leighton Meester



Alexander Wilson l PRIS
• 18 ans
Renseignements : Uniforme scolaire impeccable à l'effigie de son école privée hors de prix, air angélique et coiffure inaltérable, Alexander est le stéréotype même de la haute aristocratie Anglaise, qu'il fréquente assidument. Seulement voilà, il n'en fait pas partie. Souvent meprisé par ces prétencieux au sang bleu à cause de son absence totale d'illustres ancêtres, le beau brun a finalement réussi à s'imposer à force de détermination sans faille et d'un caractère de parfait gentleman comme les filles les adorent, ouvert et malléable à souhait. Fils de riches industriels Anglais - malheureusement nouveaux riches - Alexander a vécu toute sa vie dans l'optique qu'un jour, il reprendrait le flambeau familial. Seulement voilà, selon son père, il n'a pas le caractère adéquat, n'étant pas assez requin-aux-dents-longues-j'écrase-les-autres-et-je-m'impose à son goût. C'est donc à son frère cadet, quatorze ans et déjà un vrai monstre - que reviendra cet honneur. Alexander s'en contrefiche, ce qu'il veut lui, c'est bosser à l'ONU, parcourir le monde et écrire des livres. Rien que ça. Quelque peu rêveur et facilement distrait il est le genre même de garçon qui se laisse dicter sa conduite, se contentant d'un vague signe de tête, simplement parce qu'il ne vous a pas vraiment écouté. Il n'a donc pas bronché quand ses parents lui ont expliqué la super opportunité que ce serait pour eux si il parvenait à épouser Savannah Stuartson, faisant ainsi rentrer sa richissime famille dans le cercle très fermé de l'élite Anglaise. En plus, cela tombe bien, puisque la famille de la jeune femme a beau être prestigieuse... elle est ruinée, leur propriété magnifique en Ecosse constituant leur dernière richesse. Alexander adore réellement Savannah, avec qui il sort depuis presque toujours pour satisfaire leurs familles respectives amies de longues date. Cependant, il ressent plus pour elle une réelle complicité que le véritable amour et la façade du petit couple parfait se donnant la main au Lycée vole bien vite en eclats dans le privé, où ils se contentent de refaire le monde en regardant le plafond, tels Joey et Dawson en plus sexy. Le jeune homme ignorait tout des problèmes de sa fiancée jusqu'à sa récente tentative de suicide. Voilà pourquoi, soucieux pour elle, il décide de laisser tomber Cambridge - malgré sa renommée - pour Yale, afin de suivre Savannah et de veiller sur elle. Oui, ce garçon est une perle, et son coeur est à prendre. Enfin, ça, c'est une autre histoire. En effet, les deux familles ravies de voir le petit couple s'évader aux States envisagent déjà d'organiser une cérémonie grandiose dans un futur proche. Très proche. SUR-PRISE !
Caractère : Doux, Compréhensif, Protecteur
Liens :
- Sort plus ou moins avec Savannah Stuartson depuis leur plus tendre enfance de qui il est très proche, la protégeant du mieux qu'il peut.
- Est martyrisé par Christian Sterling qui le trouve trop niais et faible. Il tente de le modeler à sa façon.
- Se rapproche de Will van Rossum et si il se rend compte que la jeune femme l'allume outrageusement, Alexander trouve ça plutôt agréable, ses yeux océans ayant déjà remarqués la grâce de la jeune femme.
Avatar : Chace Crawford




Sean Green
• 20 ans
Renseignements : Issu d'un milieu ouvrier, élevé dans un quartier populaire de la banlieue londonnienne, Sean est ce qu'on pourrait appeler un "kid" - rien qu'à en juger par son accent Cockney à couper au couteau. Un brin insolant, il a tendance à très vite monter au créneau - raison pour laquelle le jeune Green est à prendre avec des pincettes. En outre, même s'il a eu des parents, Sean n'a jamais réellement été élevé par ces derniers, qui passaient leurs journées à bosser à l'usine dans des conditions plus que difficiles afin de faire vivre toute la famille, accessoirement composée de six enfants. Sean a donc passé le plus clair de son enfance dans les rues de sa petite ville de banlieue, à traîner avec d'autres gamins quasi abandonnés comme lui, et les quelques survivants punks du quartier. Dès 12 ans, le petit Sean avait déjà une bande d'amis, tous plus vieux que lui, qui l'incitaient à sécher les cours, à fumer et à boire sans limite. A l'école donc, on voyait rarement le jeune Green, ce qui arrangeait un peu les professeurs, fatigués de ses frasques et de sa désinvolture légendaire. Pourtant tous persuadés qu'il n'était pas dépourvu de neurones, aucun d'entre eux ne l'incita à suivre une scolarité normale, et ses parents ne furent jamais informé que leur fils séchait les cours - ce qu'il cachait avec grand soin. C'est seulement pendant son année de terminale que Sean, bien décidé à obtenir son diplôme, travailla sans relâche, seul, à l'aide de bouquins. Il passait ses journées à la bibliothèque, entre deux beuveries avec ses amis, et obtint ainsi son diplôme avec mention. On l'encouragea donc à poursuivre des études supérieures, et une de ses anciennes profs lui conseilla même de quitter Londres et de passer au moins un an à l'étranger, pour se remettre dans une bonne ambiance de travail qu'il ne réussirait jamais à acquérir ici. Durant l'entretien pour Yale, Sean dut faire des efforts surhumains pour effacer son accent à couper au couteau, mais sa sincerité et son envie de réussir impressionna l'examinateur, qui décida de donner sa chance à Green. Espérons qu'il ne sèchera pas trop les cours, cette fois, car Yale ne lui pardonnera pas...
Caractère : Nerveux, insolent, doué
Liens :
- Trouve Vesper Lynn Truman déroutante et il a envie de la connaître davantage. Seulement, ces deux-là sont comme chien et chat: ils s'attirent et ressentent une profonde aversion en même temps - choc des cultures. Reste à savoir quand Sean arrêtera de monter au créneau pour pas grand chose afin d'envisager une relation sérieuse.
- Ancien correspondant lors d'un échange scolaire avec Kevin Wolf, il est content de le retrouver à Yale mais, le croyant homosexuel, il a peur d'être trop proche de lui, de peur que Kevin tente quelque chose.
- C'est lors d'un week end à Paris que Sean est tombé sur Lou Perrin. Et tombé est bien le terme puisqu'en effet, alors qu'il observait les magnifiques monuments de Paris sans voir où il marchait, il est littéralement rentré dans la jeune française, renversant sur elle le chocolat viennois qu'il sirotait tout en marchant. Après un passage chez le teinturier et un verre dans un bar, ils sont devenus bons copains et s'envoient souvent des e-mails.
Avatar : Ryan Gosling

_________________
And who am I ? That's one secret I'll never tell.
Xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • European Sphere   

Revenir en haut Aller en bas
 
• European Sphere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sphere Wars
» European Single Player Championship 40k 2010 (05-06/08/2010)
» Wargame : European Escalation
» . European Quidditch Cup
» Eco-Sphere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: Introducing the Yalies :: Prédefinis-
Sauter vers: