Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale

Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons Tout le monde connaît la célèbre rengaine de Gossip Girl, bien sûr. Et pourtant cette année, les choses pourraient devenir très différente, bienvenue Yale, et autres Elites - eurk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Callie Sullivan ___+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Callie Sullivan
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Callie Sullivan ___+   Jeu 31 Jan - 17:10

I. Formalités


  • Nom : Sullivan
  • Prénom : Callie
  • Date et Lieu de Naissance :24 novembre 1989
  • Age : 18 ans
  • Lieu d'habitation : Orange County
  • Profession des parents :Mon père est un PDG milliardaire qui épouse des jeunes femmes écervellées. Ma mère repose dans un cerceuil, paix à son âme.


II. Questionnaire de Proust


  • Ma vertu préférée :Pour moi c'est la volonté, de ne jamais baisser les bras dans ce que l'on entreprend.
  • Le principal trait de mon caractère :Je suis excessivement excessive, malheureusement. Enfin heureusement que j'ai le compte en banque adapté à ce caractère.
  • La qualité que je préfère chez les hommes :Qu'ils soient tout simplement attentionnés et gentils.
  • La qualité que je préfère chez les femmes :Leur intelligence. Je déteste les filles écervellées.
  • Mon principal défaut :Je suis trop excessive dans les 2 sens, et cela me porte souvent préjudice.
  • Ma principale qualité :Je suis une amie exemplaire (ou presque)
  • Ce que j'apprécie le plus chez mes amis :Leur bonne humeur et leur présence. Mélange parfait pour faire un bon ami
  • Mon occupation préférée :Le shopping, je suis une acheteuse compulsive.
  • Mon rêve de bonheur :Me marier avec un homme attentionné et romantique, avoir des enfants et faire un métier plaisant tout en vivant en Californie, au soleil et en bord de mer. Et mon père serait célibataire ou en couple avec une femme de son âge qui n'en veut pas à son argent
  • Quel serait mon plus grand malheur ? J'ai déjà perdu ma mère et mon père a épousé une mannequin âgée d'à peine un an de plus que moi. Il peut y avoir pire ?
  • A part moi -même qui voudrais-je être ? Une personne belle et sûre d'elle. Le type d'Amanda Woodward qui obtient tout quand elle veut, à qui elle veut ... [la beauté en plus]
  • Où aimerais-je vivre ? Une ville de Californie, obligatoirement au bord de l'océan.
  • La couleur que je préfère :Le noir, parce qu'il cache les formes
  • La fleur que j'aime :Un magnolia blanc, l'emblème de la Louisiane
  • L'oiseau que je préfère :La mésange, je trouve cet oiseau beau et touchant
  • Mes auteurs favoris en prose :Hemingway et Poe.
  • Mes poètes préférés :c'est un français, Musset.
  • Mes héros dans la fiction :Le Prince Eric de la Petite Sirène
  • Mes héroïnes favorites dans la fiction :Pas vraiment une héroïne, mais j'adorais Princesse Sarah <3
  • Mes compositeurs (chanteurs/euses, groupes...) préférés :J'écoute principalement des musiques de films, de DA, mais je suis particulièrement sensible au groupe Oasis
  • Mes peintres préférés :Chagall <3
  • Mes héros dans la vie réelle ://
  • Mes héroïnes préférées dans la vie réelle :Ma mère
  • Mes héros dans l'histoire :Helen Keller
  • Ma nourriture et boisson préférée : Pour moi la pizza est le meilleur plat au monde, le plus complet et le plus diététique (oui oui !)
  • Ce que je déteste par-dessus tout :Le racisme en tout genre, l'intolérance
  • Le personnage historique que je n'aime pas :Napoléon, il a tué trop d'innocent et sa mégalomanie me fait peur
  • Les faits historiques que je méprise le plus :L'invention de l'arme atomique
  • Le don de la nature que je voudrais avoir :Lire dans les pensées des autres (a)
  • Comment j'aimerais mourir :La mort m'effraie, ayant perdue ma mère suite à une longue maladie. Alors j'aimerai mourir rapidement, sans souffrance et sans m'en rendre compte
  • L'état présent de mon esprit :Songeuse, l'entrée en fac m'effraie
  • La faute qui m'inspire le plus d'indulgence :La naïveté
  • Ma devise :"Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir"



III. Entretien


  • Quel est votre cursus envisagé et pourquoi l'avoir choisi ? J’ai choisi naturellement d’entrer en fac de médecine et cela pour plusieurs raison. Ma mère est tombée malade quand j’étais enfant, une maladie rare et mal maîtrisée par les médecins de l’époque. Si les recherches avaient été plus poussées, ma mère n’aurait sûrement pas succombée à la maladie et elle pourrait me voir entrer à Yale, ce qui était un rêve pour elle, étant elle-même une ancienne étudiante de cette prestigieuse université. J’ai donc décidé de m’orienter depuis toute petite vers la médecine, je veux avant tout sauver des vies, surtout la vie des enfants, mais aussi m’intéresser à la génétique et à la recherche. Pour moi, Yale est la meilleure université pouvant m’offrir cette formation et me permettre de réaliser mon rêve.
  • Pourquoi devrions-nous vous choisir vous, plutôt qu'un autre ? Je ne veux pas jouer sur le plan de l’émotion, mais comme je le dis plus haut, Yale est l’université où ma mère a étudié, et depuis qu’elle est décédée, je me suis promis d’y entrer coûte que coûte, pour qu’elle soit fière de moi. Je suis un très bon élément, je suis studieuse et très intelligente. Je suis persuadée que je pourrais même aider mes professeurs dans la recherche, étant motivée pour réaliser mon projet professionnel. Je m’investis énormément contrairement à d’autres étudiants qui peuvent voir la fac comme un endroit de détente. Je n’ai pas choisi médecine pour faire comme tout le monde mais pour sauver le monde.
  • Quels sont vos hobbies, en dehors des études ? Vu que l’on met les études de côté, je vais commencer par le futile. Je passe beaucoup de temps à faire du shopping, j’adore ça surtout que ça me permet de me muscler sans trop d’effort. Trêve de plaisanterie, je suis une lectrice assidue, de tous les genres et de toutes les époques. J’ai fait du théâtre étant jeune adolescente, mon émotivité me permettant de pouvoir jouer une large palette de rôles et de situation. Je suis une mordue de cinéma, surtout le cinéma des jeunes réalisateurs, je suis souvent la personne qui voit le film que personne n’a vu, mais j’aime ça. Mais je suis également intéressée par le domaine médical bien évidemment, et je passe souvent mes mercredi et une partie des vacances à faire du bénévolat dans le service pédiatrique de l’hôpital universitaire où ma mère a été soigné il y a quelques années. Je pratique également l'équitation depuis que je sais marcher !


Dernière édition par le Mer 6 Fév - 18:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Van Der Woodsen
Spicy Blondie | Sweet Perfection
avatar

Féminin Nombre de messages : 1037
Age : 29
I heart : New-York, dancing, acting, modeling, laughing, living and almost everyone.
Humeur : Shining, as usual
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Jeu 31 Jan - 17:11

Bienvenue et bon courage pour ta fiche =]

_________________

I'm coming out of my cage and I've been doing just fine
Gotta gotta be down, because I want it all
It started out with a kiss, how did it end up like this
It was only a kiss, it was only a kiss


©to the creators
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.forumactif.biz
Alexander Wilson
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Féminin Nombre de messages : 410
Age : 24
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Jeu 31 Jan - 17:14

Bienvenue =D
Bien choisis l'avatar Very Happy
Mercii Sulky* Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://em0-tii0n-hell-kiwii.skyblog.com
Nathaniel Archibald
Gorgeous drug addict | Damn Hot !
avatar

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 29
I heart : Olivia, Serena, NY
Humeur : Drug addict
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Jeu 31 Jan - 19:31

Bienvenue Callie, bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Waldorf
Delightful Brunette | Perfectly Loveable
avatar

Féminin Nombre de messages : 679
Age : 27
I heart : Audrey Hepburn, Nate Archibald, Serena Van der Woodsen, NYC.
Humeur : Little Miss Perfect.
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Jeu 31 Jan - 20:28

Bienvenue Callie, bon couraaage Very Happy

_________________


Little Miss Perfect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fatigante.over-blog.com
Callie Sullivan
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Mer 6 Fév - 18:12

IV. En plus

  • Histoire du personnage : 15 lignes requises, au minimum
    Callie est née de l’union entre un riche PDG d’entreprise qui ne devait son empire que grâce au dur labeur de son père, et d’une jeune metteuse en scène au théâtre. Elevée en Californie à Orange County où elle et sa famille étaient très médiatisées, la petite Sullivan n’a jamais manqué de rien, on peut même dire qu’elle a eu une enfance dorée. Après tout, pourquoi se priver de gâter sa fille unique quand on en a largement les moyens ? Et Callie l’a très vite compris, quand elle recevait tous les lundi une montagne de cadeaux de la part de son père qui culpabilisait – un peu – de ne pas passer plus de temps auprès de sa brunette de fille. Si bien qu’à l’âge de 3 ans, quand Callie réclama un poney, son vœu fut exaucé dans la foulée, et comme cela ne suffisait pas à notre jolie tête brune, son père dut également acheter tout un ranch, employant par la même occasion 5 personnes chargées de s’occuper des bêtes et de la ferme, Callie étant trop jeune pour cela et n’y allant que les mercredi après midi pour parler à ses bêtes. Mais Callie n’était pas une enfant capricieuse, ni qui recevait des cadeaux au lieu de l’amour parental. Elle était chérie par sa mère qui n’avait que 22 ans quand elle mit sa fille au monde et qui avait beaucoup de temps libre à lui consacrer et d’amour à lui apporter. Refusant que sa fille entre à l’école avant ses 8 ans, elle faisait elle-même l’école à sa fille, lui apprenant des tas de choses qu’une simple institutrice ne peut pas enseigner à 30 fils de riches qui ne pensent qu’à s’amuser en classe. Et puis, tous les après midi, elle amenait sa fille avec elle au théâtre où elle mettait en scène des pièces de jeunes auteurs inconnus, faisant ainsi partager sa passion avec sa fille qui monta sur les planches pour la première fois à l’âge de 5 ans, jouant le rôle d’une enfant abandonnée. Elle avait pour amis les comédiens de la troupe de sa mère, mais aussi leurs enfants, ainsi que la progéniture de toutes les autres grandes familles de la côte ouest. Etant quelqu’un de très sociable, Callie s’entendait merveilleusement bien avec tout le monde, ou presque, et c’est tout naturellement qu’elle entra dans une école privée, sans aucune difficulté d’adaptation. Brillante élève, elle était également admirée par les autres élèves tant Callie paraissait sûre d’elle. Elle était à la fois celle qui riait tout le temps et celle qui pouvait remettre quiconque à sa place avec une réplique qui tue, grâce à son intelligence parfaitement développée et contrôlée. Ainsi, l’enfance de Callie avait été des années de pur bonheur, de paradis. En grandissant, elle garda le même cercle d’amis, certes tous des fils à papa, mais qui étaient de son niveau tout de même et qui en valait la peine. En famille, Callie faisait l’admiration et la fierté de ses parents. Son père la voyait déjà en future femme d’affaire reprenant l’entreprise familiale, et sa mère, elle, la voyait étudier les arts sur les bancs de Yale pour devenir quelqu’un de bien. Mais un jour de décembre, à l’aube des 11 ans de la jeune brunette, tout son univers bascula quand sa mère qu’elle aimait plus que tout lui appris qu’elle avait une maladie rare et qu’elle allait peut-être mourir. Depuis ce jour là, Callie changea brutalement. Elle n’était plus cette jeune fille sûre d’elle. Non, dans le privé, elle était si torturée et complexée qu’elle ne se supporte pas, surtout physiquement à une période où le corps change. Très bonne comédienne grâce à sa mère, elle joue depuis un rôle en société, pour que personne ne trouve sa faille. Entourée par ses amis durant la longue maladie de sa mère, Callie passa ses journées à l’hôpital à lire des pièces de théâtre à sa mère, les jouant sur place. Et le soir, elle attendait désespérément que son père rentre du bureau, espérant trouver un peu d’amour paternel avant d’aller dormir, la nuit l’angoissant cruellement. Mais un soir, son père ne rentra pas. Un coup de fil de l’hôpital l’ayant prévenu que sa femme était en train de vivre ses dernières minutes, il avait quitté son bureau pour se rendre directement au chevet de sa femme. Et quand il rentra le matin pour annoncer à sa petite fille que sa maman était partie pour toujours, il n’arriva pas à la consoler et préféra la laisser pleurer dans les bras de sa nourrice. Marquée à vie par la mort de sa mère, Callie se jura de devenir médecin, pour pouvoir sauver toutes les mamans et ne plus faire d’enfants orphelins, mais aussi les enfants, car il n’y a rien de pire qu’une petite vie innocente qui s’envole. Ne supportant pas la vie chez elle avec juste son père, Callie passait beaucoup de temps chez sa meilleure amie et quand elle eut 15 ans, elle tomba amoureuse du plus beau garçon qu’elle n’avait jamais vu. Seulement ce dernier ne voyait en Callie qu’une fille de passage, un léger flirt. Et pour la Callie passionnée, ce fut un nouveau drame dans sa vie quand ce dernier coucha avec sa meilleure amie. Se forgeant donc une carapace et jouant encore plus un rôle, Callie devint une gentille petite garce de Californie, sûre d’elle en collectivité et complètement abattue dans la vie privée quand elle s’inspectait dans le miroir. Et son père n’arrangeait rien au mal être de sa fille puisqu’il épousa une femme peu de temps après la mort de la mère de Callie, ce que Callie ne lui pardonna jamais. Mais heureusement pour elle, cette femme le quitta rapidement après avoir soutiré une somme importante à Mr Sullivan et Callie cru qu’elle allait enfin récupérer son père pour elle toute seule. Il faut dire qu’elle a également besoin de son argent. Complètement toquée, Callie est une accro au shopping qui peut dépenser des milliers de dollars en moins d’un quart d’heure si elle n’a pas le moral ou si elle est en manque de confiance, ce qui arrive très rarement. Et encore plus depuis que son père a épousé en troisième noce une sorte de mannequin brésilienne qui est à peine plus âgée que Callie. Dégoûtée à vie par son père, elle a décidé d’entrer à Yale pour s’en éloigner, même si pour cela elle doit renoncer à beaucoup de choses. Déterminée à devenir une brillante chercheuse dans la génétique, elle voit Yale comme un nouveau départ mais s’attend aussi à vivre une belle et véritable histoire d’amour.

  • Caractère : 8 lignes requises, au minimum
    Excessive, c’est le premier trait de caractère qui vient à l’esprit de quiconque connaît Callie, même de très loin. Et ce ne sont pas les vendeuses des boutiques de luxe de sa ville qui diront le contraire quand elles voient la jeune californienne débarquer et acheter 9 robes excessivement chères mais toutes du même modèle, seule la couleur ou un léger détail changeant. Peut-être que cela lui vient de son don pour le théâtre, mais quoi qu’il en soit Callie est le genre de personne à tout exagérer, son émotivité est plus que doublée, ses réactions très inattendues et même son humeur peut être excessive, aussi bien dans un sens que dans un autre. En effet, si Callie montre une parfaite joie de vivre et de confiance en elle en public, dans le privé, elle est tout le contraire, ultra sensible, peu sûre d’elle et limite pleurnicheuse pour un rien, elle voit très vite tout en noir et fait d’un minuscule obstacle un immense problème insurmontable. Et donc son émotivité va de pair avec ses réactions excessives. Mais il y a une explication à cela. Orpheline de mère depuis les débuts de son adolescence, Callie est très marquée par ce drame familial et a développé certaines angoisses vis-à-vis de la mort, et depuis qu’elle a connut la maladie, elle est très sensible à certains sujets, surtout les enfants malades pour qui elle sacrifie une partie de son emploi du temps shopping pour passer du temps avec eux dans leurs sinistres chambres d’hôpital. Mais ce n’est pas toujours Callie qui réconforte les malades, puisqu’elle est la première à pleurer quand elle leur lit Le Petit Prince, et il n’est pas rare de voir un petit enfant pas plus haut que trois pommes venir sécher les larmes de sa belle nounou d’hôpital.
    Toujours dans le même registre, Callie est une fille très fleur bleue, qui croit au grand amour mais qui ne peut pas aller sans des conflits, de la passion, des situations impossibles. En manque immense d’amour depuis la mort de sa mère, Callie recherche d’être aimée par un homme, car il n’y a que lorsqu’elle est dans les bras de son petit ami qu’elle se sent enfin belle et désirable, et qu’elle peut être elle-même à 100%. Elle veut des histoires comme celles de Romeo + Juliet, Jack et Rose, avec un happy end à la fin plutôt que la mort. Cependant, elle a beaucoup de mal à trouver le garçon qui cherche la même chose. Et en amitié, c’est le même combat, amie très fidèle, elle voit l’amitié comme la petite sœur de l’amour, un engagement à la vie à la mort. Bien souvent, il faut avouer que c’est elle qui se fait avoir, si bien qu’elle a décidé de jouer un rôle, celui de la déconneuse, de la bonne copine, de la fille sûre d’elle, qui peut remettre tout le monde à sa place, qui ne parle jamais pour ne rien dire, du moins en général, et qui sait ce qu’elle veut et où elle va. Mais tout ceci n’est qu’apparence, une carapace qu’il faut creuser si on veut connaître la véritable Callie.



V. Hors-Jeu

  • Code :
    Spoiler:
     
  • Prénom :Camille
  • Age :19
  • Comment avez-vous connu le forum ?par une pub sur un forum
  • Remarques diverses :Rien à part que j'adore !



Ouf, je crois que j'ai fini !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Waldorf
Delightful Brunette | Perfectly Loveable
avatar

Féminin Nombre de messages : 679
Age : 27
I heart : Audrey Hepburn, Nate Archibald, Serena Van der Woodsen, NYC.
Humeur : Little Miss Perfect.
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Mer 6 Fév - 18:16

Super préso, validée Callie ! Very Happy

_________________


Little Miss Perfect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fatigante.over-blog.com
Callie Sullivan
Lux & Veritas | Very Important Yalie
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   Mer 6 Fév - 18:18

Merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Callie Sullivan ___+   

Revenir en haut Aller en bas
 
Callie Sullivan ___+
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve Sullivan
» R.I.P. The Rev alias James Owen Sullivan
» Questionnaire de répartion d'Amanda Sullivan
» Alya O'Sullivan -fini-
» Famille Sullivan (famille complète)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gossip Girl RPG - Lux & Veritas, welcome to Yale :: Introducing the Yalies :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: